Navigation mit Access Keys

Termes géographiques

Menu principal

 

La base pour la division en zones est constituée par les régions d’alerte utilisées par MétéoSuisse et par tous les autres services de prévision de dangers naturels de la Confédération. La réunion de plusieurs régions d’alerte, la plupart du temps en raison de critères climatologiques ou politiques, donne des régions de taille supérieure, voir cartes ci-après.

La prudence est de mise lors de randonnées hivernales dans des zones chevauchant deux régions. C’est le cas par exemple lorsqu’on accède à la région de la Jungfrau par le nord -ce qui se fait généralement - (versant nord des Alpes ou est de l’Oberland bernois) alors que la plus grande partie de la randonnée se fait dans le nord du Haut-Valais.

 

Zones de transition

Entre deux régions concernées par une évaluation différente du danger (par exemple autre degré de danger ou extension différente des endroits dangereux), il n’y a pas de limites clairement définies, mais plutôt des zones de transition qui ne peuvent souvent pas être affectées clairement à l’une ou l’autre des situations avalancheuses. C’est pourquoi il faut considérer dans une zone de transition de plusieurs kilomètres que la situation avalancheuse présente peut aussi bien être la plus favorable que la plus défavorable.

Lorsque vous entreprenez une sortie dans une zone de transition de ce type, vous devriez consulter le bulletin d’avalanches pour les deux régions.

 

 

 

Régions d’alerte (les 138 plus petites unités)