Navigation mit Access Keys

Possibilités et limitations du bulletin d'avalanches

Menu principal

 

Le bulletin d'avalanches comprend également une prévision du danger d'avalanches. Les prévisions peuvent être, par essence, inexactes. Le SLF s'efforce de présenter des contenus et informations les plus correctes possibles sur son site web et sur l'appli White Risk, mais ne peut endosser de responsabilité pour l'exactitude et l'exhaustivité des contenus et informations.

Danger d'avalanches signifie danger de mort. L'utilisation des informations du SLF ne vous libère en aucun cas de votre devoir d'évaluer vous-même, sous votre propre responsabilité, la situation avalancheuse sur le site, et de vous comporter en conséquence, voir Clause de non-responsabilité sur www.slf.ch.

Domaine d'application

Le bulletin d'avalanches ne décrit que les conditions en terrain libre, c'est-à-dire en dehors des zones sécurisées par les sociétés de remontées mécaniques ou les services de sécurité, ou encore en dehors des descentes et pistes contrôlées et ouvertes.

Évaluation autonome

La formulation dans le bulletin d'avalanches est générale. Les conditions locales ne peuvent pas être jugées dans les bulletins, et encore moins sur un versant déterminé. Il appartient néanmoins à l'utilisateur du bulletin d'avalanches d'établir localement un lien entre le danger régional, l'activité avalancheuse probable et les conséquences à en tirer (ainsi que les mesures à prendre). Ainsi, les adeptes des sports de neige et responsables de la sécurité doivent s'appuyer en complément sur leurs propres méthodes d'évaluation. Il convient p. ex. d'analyser les conditions nivo-météorologiques locales, d'examiner le manteau neigeux, d'étudier des cartes, d'observer les pentes directement sur le terrain et de procéder à des évaluations individuelles des risques. Les services de sécurité disposent éventuellement des résultats des déclenchements artificiels d'avalanches. Chaque décision devra se fonder sur toutes les informations disponibles. Parmi celles-ci, les informations qui permettent de conclure à des conditions instables ont un poids prépondérant.

Dans le bulletin d'avalanches, les zones du terrain où le danger est particulièrement prononcé, sont en général décrites plus précisément. Toutefois les écarts, par exemple en ce qui concerne les altitudes et expositions concernées, doivent être également déterminés sur le terrain par l'utilisateur. La plupart du temps, il y a moins d'informations disponibles en haute montagne qu'aux altitudes moyennes et élevées. C'est pourquoi les indications pour la haute montagne doivent être examinées avec précaution. Lorsque la situation météorologique évolue rapidement, une vérification particulièrement soignée est nécessaire, parce qu'il n'est pas toujours possible dans le bulletin d'avalanches de prévoir parfaitement l'évolution du danger d'avalanches dans le temps et dans l'espace.

Réduction des risques par un comportement adapté

Les avalanches ne se déclenchent pas la plupart du temps aléatoirement. En dehors des pistes sécurisées, c’est votre comportement, et non le destin, qui peut entraîner un accident. Dans la plupart des cas, les avalanches sont dues à des plaques de neige déclenchées par la victime elle-même ou par un membre du groupe impliqué dans l'accident. Chaque avalanche, même une petite coulée, peut être dangereuse. Ce n'est pas uniquement le danger d'ensevelissement, mais également celui d'être blessé, emporté et de chuter qui doit être pris en compte. C'est donc bien le comportement individuel qui est déterminant pour le risque. Un comportement adapté à la situation, et le plus prudent possible, diminue les risques. En dehors des pistes et zones sécurisées en montagne en hiver, les points suivants doivent être pris en compte:

  1. Formation et expérience: formation initiale et continue dans l'évaluation du danger d'avalanches, par exemple grâce à des cours de nivologie, tels qu'ils sont proposés par différentes organisations pour divers niveaux de formation. Pour compléter la formation, une expérience dans l'évaluation du danger d'avalanches est nécessaire.
  2. Informations sur le danger d’avalanches actuel: avec le bulletin d'avalanches le plus récent et les différents produits complémentaires du SLF, qui servent de base, les propres observations et parfois aussi les indications locales des services de sécurité des pistes, des bureaux de guides ou des gardiens de refuge apportent des informations importantes sur le danger d'avalanches.
  3. Équipement pour les cas d'urgence: le détecteur de victimes d'avalanches (DVA), la pelle à neige et la sonde font désormais partie de l'équipement standard, et un airbag d'avalanche est conseillé. Pour que ces équipements puissent être mis en œuvre correctement dans la situation de stress que représente un accident, il faut s'exercer régulièrement à les utiliser. D'autres pièces d'équipement importantes sont les téléphones mobiles, une trousse de pharmacie, et dans certains cas un casque.