Navigation mit Access Keys

Détails sur la mesure du vent

Menu principal

 

Seules les données de vent des stations anémométriques IMIS du SLF et de certaines stations de haute altitude (>1900 m) de MétéoSuisse sont représentées sur la carte. Celles-ci-ci enregistrent le vent d’altitude et sont représentatives des conditions de vent à proximité des crêtes.

Le vent peut transporter de la neige fraîche et de la neige ancienne meuble et a donc une grande influence sur le danger d’avalanches.

La carte affiche la dernière valeur disponible pour chaque station. Si la mesure la plus récente remonte à plus de 210 min, la station est grisée et affichée sans valeur. Certaines des valeurs présentées sont des données brutes non contrôlées et non validées.

 

Mesure

Dans les stations automatiques, les valeurs suivantes sont généralement mesurées à l’aide d’anémomètres à hélices :

  • Vent moyen: moyenne vectorielle sur 30 minutes
  • Direction du vent: direction de la moyenne vectorielle
  • Vent maximum: rafale maximale de 5 secondes, survenue pendant la période de mesure d’une demi-heure. Le montant de la vitesse est utilisé à cet effet. La direction est reprise de la moyenne vectorielle de toute la période de mesure d’une demi-heure.
 

Erreurs de mesure typiques

Les stations automatiques du SLF fonctionnent à l’énergie solaire et, faute d’une alimentation suffisante, les anémomètres ne peuvent pas être chauffés. En cas de gouttelettes d’eau surfondues et de vent, les capteurs peuvent givrer. Si de telles conditions sont reconnues en se basant sur les données des capteurs ainsi que sur les paramètres météorologiques, les données anémométriques sont ignorées et ne sont plus affichées sur la carte. Néanmoins, il peut arriver que les données d’un capteur givré s’affichent. L’anémomètre peut alors soit rester complètement immobile et afficher constamment la même valeur pendant toute la durée du givrage, soit continuer à tourner à vitesse réduite. Ce dernier cas est difficilement identifiable. Les stations SMN chauffées de MétéoSuisse (Le Moléson, Pilatus, Säntis, Les Diablerets, Jungfraujoch, Grimsel Hospiz, Titlis, Gütsch ob Andermatt, Les Attelas, Col du Grand St-Bernard, Eggishorn, Gornergrat, Monte Rosa-Plattje, Crap Masegn, Weissfluhjoch, Naluns Schlivera, Piz Martegnas, Buffalora, Piz Corvatsch, Passo del Bernina, Matro) ne sont pas concernées par ce problème. Elles fournissent des valeurs fiables, même dans des conditions de fort givrage.