Navigation mit Access Keys

Le bulletin d’avalanches

Menu principal

 

Par l’intermédiaire du bulletin d’avalanches et de divers produits supplémentaires, le WSL Institut pour l’étude de la neige et des avalanches SLF informe le public de la situation nivologique et avalancheuse dans les Alpes suisses et dans le Jura. Le contenu du bulletin d’avalanches présente le caractère d’un avertissement. Il est diffusé en hiver deux fois par jour, et son information principale est constituée d’une prévision du danger d’avalanches pour les Alpes suisses, le Liechtenstein et en cas d’enneigement suffisant pour le Jura.

Des informations additionnelles sur l’influence de la situation météorologique sur les avalanches et sur la constitution du manteau neigeux proposent à l’utilisateur une image précise de la situation en cours et servent de base à une évaluation personnelle. Car les informations du bulletin d’avalanches ne peuvent pas remplacer une évaluation autonome locale sur le terrain. En effet, les indications qu’il donne sont trop générales, en raison de la limitation des données sur lesquelles il s’appuie.

Public cible

Le bulletin d’avalanches s’adresse à tous ceux qui sont exposés au danger d’avalanches en montagne durant l’hiver, en raison de leur métier ou pendant des activités de loisir, ou qui sont responsables de la sécurité de tiers. On peut citer notamment:

  • Les services et commissions d’avalanches des communes et des directions des travaux publics, ainsi que les services de sécurité des remontées mécaniques
  • Les membres des services de secours, de la police et de l’armée
  • Les guides, moniteurs de ski et accompagnateurs de randonnées
  • Les habitants des villages de montagne
  • Les amateurs de sports d’hiver en dehors des pistes sécurisées, notamment les skieurs hors-piste, les randonneurs, les raquetteurs, les alpinistes ou les grimpeurs sur glace

En cas de situation nivologique et avalancheuse relativement favorable, le bulletin d’avalanches comprend surtout des informations pour les amateurs de sports d’hiver. À partir du degré de danger 3 (marqué), les informations pour les services d’avalanches sont plus fréquentes. En cas de danger d’avalanches très fort (degré 5), lorsque les sports d’hiver en milieu non sécurisé ne sont pratiquement plus possibles, le bulletin d’avalanches contient surtout des informations pour les services d’avalanches.

Structure du bulletin d’avalanches

Le bulletin d’avalanches est structuré pendant la saison principale selon le principe de la „pyramide d’informations“, c’est-à-dire que le plus important arrive en premier lieu (degré de danger), suivi d’informations sur les zones où le danger est particulièrement marqué, puis sur la situation avalancheuse typique, la description des dangers et des informations sur le manteau neigeux et la météorologie. Pour finir, des données de mesure peuvent être également consultées. Une terminologie unifiée facilite la compréhension et la mise en œuvre.

 
 

Différentes parties du bulletin d’avalanches

En hiver, le bulletin d’avalanches est constitué d’une carte de danger comprenant la description de ceux-ci, ainsi que d’un texte sur „le manteau neigeux et la météorologie“. Ces contenus sont décrits ci-après. Dans les périodes de début et de fin de saison, et en cas de grosses chutes de neige en été, les informations disponibles sont généralement plus rares. En ce cas paraît un bulletin d’avalanches en format texte sans carte de danger et généralement également sans degrés de danger.

Flash

Dans le „flash“, on attire brièvement l’attention sur les points essentiels de la situation avalancheuse.

Danger d’avalanches

La prévision du danger d’avalanches est le contenu le plus important du bulletin d’avalanches. Elle comprend:

Degré de danger

On utilise l’échelle européenne de danger d’avalanche. Les régions présentant le même degré de danger, les mêmes situations avalancheuses typiques et les mêmes expositions et altitudes particulièrement concernées sont rassemblées dans le cas où une description commune des dangers est possible. Les degrés de danger et quand c’est possible également les expositions et altitudes particulièrement concernées sont représentées sur une carte de danger.

Lorsqu'il prévoit une évolution du degré de danger en cours de journée, le danger d'avalanches concerne normalement la situation en matinée. En cas de conditions typiques du printemps, on représente la situation du matin plus favorable (avalanches sèches) ainsi que la situation moins favorable de l'après-midi (avalanches mouillées en cours de journée) sur deux cartes („double carte“).

Endroits dangereux

La plupart du temps, les zones du terrain où le danger est particulièrement marqué sont décrites dans le texte, et si possible également représentées graphiquement sur la carte de danger.

Situations avalancheuses

Le danger d’avalanches peut souvent être affecté à un ou plusieurs des cinq „situations avalancheuses typiques“. Normalement, la situation est reliée dans le bulletin d’avalanches à l’une ou plusieures d’entre elles dans chaque région de danger. On fait alors la distinction entre les situations suivants:

Lorsqu’aucune situation avalancheuse n’est prépondérante (souvent en cas de danger d’avalanches faible, degré 1), on n’indique rien.

Description des dangers

Pour chacune des régions de danger indiquées sur la carte, il y a une description séparée des dangers. Elle peut comprendre, entre autres, des indications sur la propension au déclenchement et la taille des avalanches attendues, ou encore sur la structure du manteau neigeux. Le cas échéant, des indications ou recommandations sont données pour les différents groupes d’utilisateurs.

Danger supplémentaire: en cas de besoin, il est possible de décrire sous le danger principal un danger supplémentaire, par exemple lorsqu’il faut s’attendre conjointement aux avalanches sèches à des avalanches de neige mouillée. A l’exception de la représentation graphique des expositions et altitudes particulièrement touchées, qui est absente, le danger supplémentaire est décrit de la même manière que le danger principal. Pour les cartes doubles, chaque carte de danger ne présente que le danger principal.

Remarque: à la fin de la description du danger, il est possible d’indiquer dans le champ „remarques“ des informations supplémentaires pour l’utilisateur, comme une autre source de danger ou encore une évolution météorologique particulièrement incertaine.

 

Manteau neigeux et situation météorologique

Cette partie du bulletin d’avalanches n’est renouvelée que le soir, et comprend les sections suivantes:

Manteau neigeux

Le manteau neigeux est le paramètre le plus important pour la formation des avalanches. La description est générale et comprend généralement aussi bien la structure que la stabilité. La structure du manteau neigeux est déterminée par sa stratification et par les propriétés structurelles de chaque couche (forme de grains, taille de grain, dureté), tandis que la stabilité du manteau neigeux est une mesure de la facilité avec laquelle les avalanches peuvent être déclenchées. La structure du manteau neigeux est déterminante pour la stabilité. Dans cette section, on décrit le cas échéant également l’activité avalancheuse observée.

Situation météorologique

Les conditions météorologiques influencent le manteau neigeux, et donc le danger d’avalanches. Les facteurs importants pour le danger d’avalanches, notamment neige fraîche (ou pluie), température de l’air ou vent sont décrits. Dans la première partie, on décrit le temps passé récent (au moins pour la journée écoulée) et dans la deuxième partie l’évolution du temps pour la période de validité du bulletin d’avalanches. Dans l’évaluation des dangers, on s’appuie sur cette évolution du temps prévue. Si l’évolution météorologique est différente localement de ce qui a été décrit, ou si la prévision est erronée, cela peut avoir une influence également sur le danger d’avalanches.

Tendance

Dans la tendance, on estime, sur la base des prévisions de temps à moyen terme, l’évolution approximative du danger d’avalanches pour les deux jours qui suivent la période de validité.

Recommandations

Le service de prévision d’avalanches donne souvent des recommandations qui accompagnent l’évaluation du danger. Elles sont définies en forme générale dans l’échelle de danger, mais peuvent également faire partie de la description des dangers et s’adresser à différents groupes d’utilisateurs. Il s’agit bien de recommandations, et non de consignes. Après une évaluation autonome sur le terrain, chacun doit décider du comportement à adopter en fonction du danger d’avalanche et des risques qu’il est prêt à prendre.

Les recommandations pour les voies de communication et les localités s’adressent aux responsables des services d’avalanches cantonaux et communaux, des routes, voies ferrées, remontées mécaniques et sécurité des pistes. On compte parmi les „mesures de sécurité“ le minage des avalanches, la coupure des voies de communication, des descentes ou des pistes, ou, en cas de conditions particulièrement critiques, la recherche de locaux de protection ou l’évacuation de certains bâtiments ou de zones communales entières. Le choix des mesures de sécurité à prendre varie d’un cas à l’autre et relève des compétences des responsables de la sécurité.

Les recommandations pour les personnes en dehors des zones sécurisées s’adressent surtout aux amateurs de sports de neige en dehors des pistes, donc aux skieurs hors-piste, aux randonneurs, aux raquetteurs, aux grimpeurs sur glace ou alpinistes. „Conditions“ s’applique uniquement au danger d’avalanches, et non aux quantités de neige, à sa qualité (poudreuse, croûteuse) ou aux conditions météorologiques (brouillard, tempête), même si ces paramètres peuvent représenter en soi également un danger potentiel. „Expérience“ signifie toujours expérience dans l’évaluation du danger d’avalanches. On acquiert celle-ci de préférence sous la conduite de spécialistes, par exemple lors de cours sur les avalanches ou bien lors de randonnées ou descentes hors-piste guidées.