Navigation mit Access Keys

Description stations automatiques

Menu principal

  
Station vent Station neige Station spécial

Réseau de stations de mesure automatique. Pour obtenir des informations détaillées, il faut cliquer sur la station.

 

Réseau de mesure IMIS

En 2017, le Système intercantonal de mesure et d’information (IMIS) comprenait au total 177 stations de mesure. Ces dernières sont réparties sur l’ensemble de l’espace alpin suisse et le Jura; elles sont généralement situées au-dessus de la limite de la forêt, souvent entre 2000 et 3000 m d’altitude. Les stations effectuent des mesures 24 heures sur 24 et transmettent leurs données toutes les demi-heures au SLF.

La plupart des stations IMIS se trouvent à proximité des zones de décrochement d’avalanches pouvant potentiellement provoquer des dégâts et fournissent des informations indispensables aux responsables locaux de la sécurité des agglomérations et des routes, mais qui sont également utilisées par le Service de prévision d’avalanches du SLF, dans les matières nivo-hydrologiques et pour la recherche. Ces données sont en outre échangées avec MétéoSuisse et d’autres partenaires.

Le réseau IMIS se compose de stations de mesure de la neige ou du vent ainsi que de stations spéciales. Normalement, il y a à chaque fois une station de mesure de la neige à proximité d’une station de mesure du vent qui ensemble mesurent les données météorologiques les plus importantes pour l’évaluation du danger d’avalanche.

 

Station IMIS de mesure de la neige

Les stations de mesure de la neige sont situées sur des plans horizontaux abrités du vent. Tout au long de l’hiver, chaque station IMIS de mesure de la neige calcule à l’aide du programme SNOWPACK de modélisation du manteau neigeux la stratification et les propriétés de la couverture neigeuse. Cette opération est nécessaire pour déterminer la quantité de neige fraîche, mais elle fournit également des indications concernant la constitution du manteau neigeux, la formation de givre de surface ou de neige soufflée ainsi que la progression de l’humidification de la neige et la formation d’avalanches de neige humide qui y est associée.

Les mesures standard effectuées sont les suivantes:

  • la hauteur de neige (valeurs actuelles)
  • la température de l’air et la température de la surface neigeuse (valeurs actuelles)
  • la vitesse et la direction du vent
  • l’humidité relative de l’air
  • le rayonnement à ondes courtes réfléchi
  • la température au niveau du sol
  • la température de la neige à 25 cm, 50 cm et 100 cm au-dessus du sol
  • la quantité de pluie (pluviomètre, uniquement à une partie des stations)
 

Station IMIS de mesure du vent

Les stations de mesure du vent se trouvent le plus souvent à plus haute altitude sur des arêtes ou sommets exposés au vent.

Les mesures standard effectuées sont les suivantes:

  • la vitesse et la direction du vent (valeurs actuelles)
  • la température de l’airl’humidité relative de l’air

Stations spéciales

En plus des stations habituelles de mesure de la neige ou du vent, le réseau IMIS compte également quelques stations spéciales:

  • Les stations de mesure de la neige sur pente ne se trouvent pas en terrain plat, mais plus près des zones de rupture d’avalanches empruntant des pentes problématiques, et parfois aussi directement à côté d’installations servant pour le déclenchement artificiel d’avalanches.
  • Les stations de mesure des congères sont le plus souvent situées sur des dos exposés au vent et mesurent les bruits d’impact des particules de neige. Cela permet de déterminer l’intensité du transport de neige par le vent.
 

Installation et exploitation du réseau IMIS

L’installation du réseau IMIS a commencé en 1996. Il est financé par la Confédération (OFEV), les cantons, les communes et d’autres partenaires. Le SLF est chargé de l’exploitation de la centrale et de la direction du projet. Il travaille en étroite collaboration avec des sous-traitants externes qui assurent la maintenance des installations.

Les stations IMIS sont autonomes. Leur alimentation en énergie est assurée par un panneau solaire combiné à une batterie d’accumulateurs. Une autre solution n’est pas possible sur les sites alpins, ce qui ne permet pas l’utilisation de capteurs chauffés ou ventilés, qui équipent généralement les installations météorologiques. Pendant l’hiver, le givrage ou la formation de glace peuvent entraîner des coupures temporaires. En cas de persistance de givre sur le panneau solaire, les réserves d’énergie s’épuisent après un certain temps (souvent environ 2 semaines) entraînant la mise hors service de toute la station. Pendant les mois d’été, les stations exposées de mesure du vent sont plus particulièrement touchées à diverses reprises par la foudre. D’autres erreurs typiques pouvant se produire lors de la mesure de la neige, de la température et du vent sont décrites en annexe aux valeurs mesurées actuelles.

En automne, toutes les stations sont inspectées lors d’un vol en hélicoptère et font l’objet d’une maintenance par des spécialistes. En fonction de leur importance, les pannes éventuelles sont réparées rapidement. Étant donné que de nombreuses stations IMIS sont difficilement accessibles, cette opération n'est toutefois pas toujours possible. Les pannes transitoires de certains capteurs ou de toute une station IMIS ne sont pas signalées par des messages d’erreurs spécifiques sur les plateformes de visualisation.

  

Pour en savoir plus

Réseau des sites de mesures manuelles

Les mesures manuelles du SLF servent à la fois pour la prévision d’avalanches et à des fins climatologiques.

Valeurs mesurées

De nombreuses valeurs de mesure peuvent être consultées à n’importe quel moment en appliquant éventuellement un filtre en fonction de l’altitude de la...

Observations

Les observateurs formés par le SLF ou bénévoles fournissent des informations indispensables pour le bulletin d’avalanches.