Navigation mit Access Keys

SLF Page principaleLe pergélisolLe pergélisol et les dangers naturels

Le pergélisol et les dangers naturels

Menu principal

 

Lorsque le réchauffement climatique fait fondre les glaciers et dégeler le pergélisol, les dangers naturels, notamment éboulements ou laves torrentielles, se multiplient dans les Alpes. Nos recherches en haute montagne, nos simulations et expérimentations en laboratoire contribuent à mieux protéger la population de ces dangers potentiels.

 

Nous étudions à quelle vitesse – et avec quelles conséquences – différents types de terrain comme les éboulis, les glaciers rocheux et les parois rocheuses réagissent aux modifications de température. Pour suivre les évolutions de la température du sol et du contenu en glace, et les impacts associés sur la stabilité des versants, nous mettons en œuvre des méthodes variées sur le terrain, par exemple des mesures de température en forage et à la surface ou des mesures de déformations. Nous effectuons ces mesures dans les forages avec des inclinomètres et nous enregistrons les modifications à la surface du terrain avec différents systèmes de mesure, notamment GPS, scanneurs laser ou photogrammétrie aérienne. La teneur en eau de la couche active étant importante pour la stabilité du versant, nous mesurons en outre la proportion d’eau des couches du sol avec des sondes spéciales. Nous simulons les mécanismes de déclenchement des mouvements de pente dans le pergélisol à l’aide d’essais contrôlés en laboratoire et de modèles numériques. Les données collectées sur le terrain sont essentielles pour de telles simulations.

Danger d’éboulements et de laves torrentielles

Alors que les masses d’éboulis qui dégèlent libèrent des matériaux supplémentaires pour les glissements de terrain et les laves torrentielles, il faut s’attendre dans les parois rocheuses à une augmentation des chutes de pierres. Selon le contenu en glace et les températures dans le rocher, l’ouverture de fissures dans les parois rocheuses peut être accélérée. En collaboration avec d’autres spécialistes du pergélisol, nous étudions donc la teneur en glace dans les rochers grâce à des mesures de résistance électrique. Les dangers naturels découlant de l’évolution du pergélisol présentent un problème potentiel pour les ouvrages en haute montagne et les localités, sans oublier les alpinistes. Nous transmettons régulièrement les résultats de nos recherches aux responsables de la sécurité, et nous publions les conclusions les plus importantes.

  

POUR EN SAVOIR PLUS