Navigation mit Access Keys

Neige ancienne

Menu principal

 

Quoi?

Caractéristiques

Cette situation d’avalanche est liée à la présence de couches fragiles persistantes dans le manteau neigeux. Il s’agit typiquement de couches enfouies constituées de givre de surface, faces planes et/ou gobelets (givre de profondeur)

Types d’avalanches attendus

  • Avalanches de plaque sèche
  • Surtout déclenchements provoqués. Les départs spontanés sont rares, et le plus souvent combinés à d’autres situations avalancheuses.

Où?

Distribution spatiale

Cette situation d’avalanche peut être isolée ou généralisée. Elle peut se trouver en toutes orientations, mais le plus souvent sur les versants ombragés et à l’abri du vent.

Position de la couche fragile dans le manteau neigeux

Au sein du manteau neigeux, souvent en profondeur. Le déclenchement est d’autant moins probable que la couche fragile est enfouie profondément.

Pourquoi?

Modes de déclenchement

Déclenchement de l’avalanche quand la surcharge excède la résistance mécanique de la couche fragile et que les propriétés de la plaque sus‐jacente permettent la propagation de rupture dans la couche fragile.

Quand?

Durée

La couche fragile peut exister pendant plusieurs semaines ou mois, parfois pendant toute la saison

Comment appréhender le risque?

Indices de terrain

Les sous‐couches fragiles persistantes sont particulièrement difficiles à détecter. Les signes d’instabilités tels que les whoumpfs sont possibles mais pas toujours présents. Les tests de stabilité peuvent être utiles pour détecter les couches fragiles. L’historique du manteau neigeux joue un rôle majeur et les informations des bulletins sont particulièrement importantes dans ces cas. La propagation de la rupture peut couvrir de grandes distances et le déclenchement à distance est possible.

Conseils de comportement

Déplacements prudents et éviter les grandes pentes raides. Tenir compte de l’historique des conditions nivométéorologiques dans les pentes. Faire particulièrement attention dans les zones avec des manteaux neigeux peu épais et notamment les zones de transition avec un manteau neigeux plus épais. Ces situations sont une cause majeure de décès accidentels par avalanche.

Exemple d’accident

Monte Rosa-Hütte, Zermatt (VS), 20 mars 2011