Navigation mit Access Keys

Des espaces supplémentaires pour le SLF - inauguration d’un nouveau bâtiment pour les bureaux et les ateliers

Menu principal

  

Le nouveau bâtiment du WSL Institut pour l’étude de la neige et des avalanches SLF offre plus de cinquante postes de travail dont le besoin se faisait cruellement sentir, car le SLF a connu une forte croissance tant au niveau du personnel que des sujets abordés au cours des dernières années. La réalisation se conforme aux critères de « Minergie-P-Eco » et atteint le niveau le plus élevé possible, « Platine », dans le cadre du « Standard de la construction durable en Suisse ».

 

Beate Jessel, directrice du WSL, se réjouit : « Pouvoir inaugurer un bâtiment est un privilège. Et d’autant plus grand lorsqu’il est aussi réussi que celui-ci ! Nous gagnons ainsi des espaces dont nous avions un besoin urgent pour nos collaborateurs, mais également pour l’épanouissement de leurs idées innovantes. » Le bâtiment précédent était obsolète sur le plan énergétique et proposait beaucoup moins d’espace. Mais la place s’est faite de plus en plus rare au SLF ces dernières années. Les scientifiques remportent des appels d’offres pour de plus en plus de projets et par ailleurs, le WSL a mis en service le centre de recherche CERC [Climate Change, Extremes and Natural Hazards in Alpine Regions Research Centre] intégré au SLF en collaboration avec le canton des Grisons et avec le soutien de l’ETH Zurich. Ce sont donc quelque 180 personnes qui travaillent désormais au SLF (y compris les invités).

Cela corrobore les propos de Marcus Caduff, président du gouvernement grison, hôte d’honneur à l’inauguration. « La recherche est importante pour les Grisons. Elle apporte des connaissances qui nous sont utiles à tous e crée précieux emplois. Mais les Grisons sont aussi importants pour la recherche ». Par là, il n’entend pas seulement le soutien financier, mais également une étroite collaboration et la présence de phénomènes alpins passionnants que les scientifiques peuvent étudier quasiment devant la porte de leur bureau. Michael Hengartner, président du Conseil des EPF, ajoute : « Le SLF, comme l’ensemble du domaine des EPF, avec ses recherches sur les dangers naturels, la neige et l’environnement alpin, a depuis longtemps quitté la proverbiale tour d’ivoire. Il est en contact avec tous ceux qui travaillent sur ces sujets, que ce soit au niveau de la Confédération, des cantons ou des entreprises privées ». Les sites décentralisés et de taille humaine comme celui de Davos sont particulièrement précieux pour établir un lien avec la société.

 

Plus haut que l’or, le platine

Il y a environ un mois, les premiers collaborateurs ont pris possession du bâtiment, équipé d’ateliers, d’une halle de montage, d’entrepôts, d’un garage à vélos, de laboratoires, de salles de réunion et de bureaux. Ils travaillent dans des espaces clairs et spacieux dont certains offrent une vue fantastique sur les montagnes. Une telle ambiance, et plus encore la devise du WSL « La recherche au service de l’homme et de l’environnement », nous engagent moralement : ainsi, le nouveau bâtiment conçu et planifié par Schwarz Architekten répond aux exigences de Minergie-P-Eco grâce à une construction hybride avec beaucoup de bois, à une domotique et un chauffage sophistiqués par pompe à chaleur sur nappe phréatique déjà existante, et à des matériaux respectueux de l’environnement et de la santé ainsi qu’à à des panneaux photovoltaïques sur les façades est et ouest. Le « Standard Construction durable Suisse SNBS (SNBS 2.0) » lui permet d’atteindre le niveau Platine, le plus élevé possible (engagement exprimé). Il s’agit du premier bâtiment de tout le domaine des EPF à satisfaire de manière avérée à ces exigences strictes de respect de l’environnement, de rentabilité (coûts du cycle de vie) et de bien-être des utilisateurs. Beate Jessel le souligne : « Certes, toute construction consomme des ressources telles que l’empreinte au sol, l’énergie et les matériaux les plus divers, du sable au métal, mais il nous tenait à cœur de réduire autant que possible notre impact sur l’environnement, tout en offrant à nos collaborateurs des espaces de travail attrayants et en gérant le budget en père de famille – en fin de compte, ce sont nos impôts ». Le prix SNBS Platine prouve que ces objectifs sont compatibles avec la réalité.

 

 
 

Remerciements

Nous remercions tous ceux qui ont contribué à la réussite de la nouvelle construction :

  • Gestion immobilière de l’Empa
  • Dietrich Schwarz Architekten AG ainsi que toutes les entreprises de planification
  • Ralbau AG (entreprise générale) et tous ses sous-traitants, notamment Implenia SA (désormais Zindel AG), Alpiger Holzbau AG, Caviezel AG
  • Martin Gentner et tous les autres intervenants du WSL
 

POUR EN SAVOIR PLUS