Navigation mit Access Keys

Dégâts d’avalanches considérables en janvier 1968 à Davos

Menu principal

 

26.01.2018  |  News

 

Au travers d’un évènement, le SLF et la commune de Davos reviennent sur la catastrophe des 26 et 27 janvier 1968.

 
Photo 1 de 4
Maison détruite par l’avalanche „In den Arelen“, Davos Wolfgang du 27 janvier 1968. Photo: E. Wengi, SLF
Photo 2 de 4
Déblaiement de la voie ferrée et de la route dans la vallée du Landwasser (Davos). L’avalanche Breitzug était partie du côté droit de la vallée, avait recouvert le chemin de fer et la route d’un mètre de neige et enseveli les deux entrées du tunnel et enfin occasionné des dégâts considérables à la forêt sur le versant opposé. Photo: E. Wengi, SLF
Photo 3 de 4
L’avalanche de loin la plus grande du 26 janvier 1968 s’est décrochée à 22h40 sur le flanc est du Schiahorn. Elle a détruit le pont du funiculaire de Parsenn au-dessus du Dorfbach, provoqué des dégâts importants dans les hameaux Auf der Egga/Auf den Böden et atteint la Dorfstrasse actuelle. Elle a coûté la vie à quatre personnes.
Photo 4 de 4
Maison détruite par l’avalanche du Dorfbach le 26 janvier 1968 sur l’Egga. Photo: E. Wengi, SLF
 

Cinquante ans se sont écoulés depuis les avalanches dévastatrices des 26 et 27 janvier 1968 à Davos. Au total 41 avalanches avaient provoqué des dégâts et 6 d’entre elles avaient enseveli des personnes. Dans l’agglomération de Davos, 13 personnes avaient perdu la vie dans des avalanches. 51 habitations et 14 étables ainsi que 11 hectares de forêt avaient été détruits ou endommagés. L‘avalanche du Dorfbach est de loin la plus grande avalanche ayant provoqué des dégâts. D’autres avalanches se sont également révélées dévastatrices, parmi lesquelles l’avalanche „In den Arelen“ à Davos Wolfgang, l’avalanche du Bildjibach ou encore l’avalanche depuis le Brämabüel jusque dans la Dunkle Säge. Des poteaux électriques arrachés ont entraîné des coupures de courant, le funiculaire de Parsenn avait été endommagé, les Chemins de fer rhétiques ont été touchés à neuf endroits et la route cantonale était coupée par 11 avalanches. Pendant trois jours, Davos était pratiquement coupée du monde. Quelques vols d’hélicoptères assuraient le transport le plus urgent de personnes et de marchandises. Dans la perspective de l’époque, la catastrophe était unique pour la Suisse par sa nature et ses conséquences. Sur la base des connaissances actuelles, la concentration dans l’espace et dans le temps d’avalanches parfois inconnues ou se produisant très rarement et provoquant des dommages importants est très frappante; elle peut au mieux être comparée aux avalanches dévastatrices de février 1999 dans la vallée de Paznaun (Tyrol).

Depuis lors, la Confédération, le canton et la commune ont consenti d’importants investissements afin de mieux protéger Davos contre les avalanches. En témoignent la galerie paravalanche d’une longueur de 390 m près du lac ainsi que la digue paravalanche dans la région de Parsenn en dessous du Schiahorn, le vaste zonage de danger, les installations de déclenchement artificiel d’avalanches, la planification de mesures préventives par le service communal des avalanches ainsi que bien d’autres initiatives encore.

Le SLF et la commune de Davos invitent cordialement les personnes intéressées à un évènement organisé le 6 février 2018 à 20h00 au Palais des Congrès (Salle Aspen) pour revenir sur la catastrophe de 1968. Thomas Stucki (chef du service Prévision des avalanches, SLF) décrira les événements de l’époque et Stephan Margreth (responsable Mesures de protection, SLF) résumera ce qui a été entrepris depuis lors en matière de protection contre les avalanches. Hanspeter Hefti (Service communal des avalanches) montrera ce que Davos a entrepris pour pouvoir aujourd’hui prévenir ce genre de situation dans toute la mesure du possible. Des témoins de l’époque évoqueront ce qu’ils ont vécu en janvier 1968 au moment de la catastrophe.

L’entrée est gratuite.

Programme: 20h00 – 21h30, Palais des Congrès, Salle Aspen

Accueil

Tarzisius Caviezel, maire de Davos
Jürg Schweizer, chef du SLF

Evocation de la catastrophe

 

Thomas Stucki, chef du service Prévision des avalanches, SLF

Histoire des ouvrages paravalanches à Davos, mesures de protection contre les avalanches mises en place après l’hiver 1968

Stefan Margreth, chef du groupe de recherche Mesures de protection, SLF

Mesures organisationnelles de protection contre les avalanches à Davos

Hanspeter Hefti, responsable Avalanches, commune de Davos

Podium: Des témoins de l’époque parlent de ce qu’ils ont vécu 

 

Modération: Birgit Ottmer, cheffe Communication WSL/SLF

Débat et questions du public

 

Modération: Jürg Schweizer, chef du SLF

 

POUR EN SAVOIR PLUS