Navigation mit Access Keys

Menu principal

 
 

International Tundra Experiment ITEX

 

L’ITEX (“International Tundra Experiment”) est un réseau scientifique de chercheurs de plus de 13 pays aux écosystèmes arctiques, antarctiques ou alpins. Ils étudient dans une quarantaine d’endroits dans le monde l’influence du changement climatique sur une sélection de plantes adaptées au froid. Les scientifiques combinent par ailleurs des expériences à court et à long terme avec des observations permanentes sur le terrain, afin d’étudier les réactions des plantes à des températures estivales accrues. Les études ne se concentrent pas seulement sur les différents types de plantes, car lorsque c'est possible, les scientifiques étudient également les aspects génétiques ou des écosystèmes entiers. Pour pouvoir couvrir la région la plus grande possible sur une période la plus longue possible, l’équipement technique a volontairement été limité.

 

Expériences utilisant des chambres de réchauffement

Le niveau de participation des différents groupes de chercheurs au réseau ITEX dépend de leur intérêt spécifique et de leurs possibilités logistiques et financières. Le principe est toutefois que chaque groupe fasse des expériences avec des températures accrues simulant le réchauffement climatique. A cet effet, on utilise sur la plupart des sites des chambres passives à ciel ouvert („open top chamber“, OTC). Chaque groupe de recherche rassemble des données comparables selon un protocole uniforme pour que toutes les données puissent être analysées en commun et afin de comprendre des modèles de changement de végétation dans le temps et l’espace.

 

Les plantes sont plus grandes et plus nombreuses

Dans toutes les études, les chercheurs constatent qu’entre 1980 et 2010, tant les arbustes, les herbes que les plantes à fleurs sont devenues plus grandes et plus nombreuses dans presque toutes les régions. Les arbustes ont tout particulièrement grandi là où le climat s'est fortement réchauffé au cours de ces dernières décennies; ceci ne concerne toutefois que les régions qui enregistraient de toute façon déjà des températures comparativement élevées. Dans les régions de toundra les plus froides, on n’a en revanche guère constaté de réactions au réchauffement climatique.

Champ d'expérimentation ITEX en Suisse

Le champ d’expérimentation ITEX en Suisse se trouve dans le Val Bercla à Mulegns dans les Grisons. Inauguré en 1994 par Felix Gugerli (WSL) et a été pris en charge par le SLF en 2009. Tout comme dans d’autres expériences ITEX, les chercheurs du SLF procèdent à des expériences de réchauffement en chambres OTC. La végétation y est composée de plantes pulviniformes, de saules nains, d’herbes et de laîches qui poussent dans les Alpes. Les scientifiques comparent les changements de végétation dans les superficies chauffées et les superficies de contrôle. Etant donné qu’il faut s’attendre à d’autres modifications induites par le réchauffement climatique, ils envisagent de poursuivre l’expérience à l’avenir également dans le cadre d’ITEX.

 
 

POUR EN SAVOIR PLUS