Navigation mit Access Keys

Menu principal

 
 
 

Actualités

Les plantations ont débuté en automne 2020 à Bergün (Grisons), avec un aménagement prévu de 31 plantations expérimentales sur 59 à la fin de 2021. Tout devrait être achevé au printemps 2023.

Contexte

Il fait de plus en plus chaud, et les étés sont de plus en plus secs. Cela entraîne au niveau climatique des répercussions sur la capacité des essences à perdurer dans leurs lieux de croissance actuels, et par là même un impact sur les prestations forestières futures. Dans nombre de stations forestières, au vu des conditions climatiques escomptées d’ici la fin du XXIe siècle, des essences différentes de celles qui prospèrent aujourd’hui seront mieux adaptées. Alors que certaines essences d’avenir se développent déjà là où le climat les favorisera vraisemblablement dans le futur, d’autres sont encore complètement absentes de ces sites.

Dans ce contexte, la question suivante, primordiale, se pose en pratique forestière:

Quelles essences forestières susceptibles d'être adaptées à une station vers la fin du XXIe siècle pourraient déjà y croître aujourd'hui?

 

C’est pour répondre à cette question que le projet « Plantations expérimentales d'essences d'avenir » a été initié. Dans le cadre de celui-ci, un réseau de plantations expérimentales coordonnées se met en place dans toute la Suisse depuis l’automne 2020 (figure de droite). Sur une période de 30 à 50 ans, 55000 plants seront examinés pour étudier la façon dont différentes essences et semences de diverses origines perdurent dans des conditions environnementales variées. Ces observations serviront de bases à la recommandation d’essences en fonction des conditions locales des stations. Du point de vue scientifique, il est intéressant de connaître les facteurs environnementaux qui définissent la survie, la vitalité et la croissance des essences examinées et de leurs provenances (synonyme: origines) le long des grands gradients environnementaux.

Ce projet a pour avantage incontestable sa stratégie coordonnée. Tandis qu’une seule plantation expérimentale ne permet de suivre et d’analyser que l’évolution des arbres de la placette en question, un réseau de 59 placettes offrira la possibilité de déduire à long terme la façon dont les essences testées se maintiendront dans différentes conditions climatiques. Cet essai à long terme permettra également de mieux comprendre les répercussions des influences météorologiques et des événements extrêmes sur les essences et provenances testées. En tant que projet, il s’inscrit comme une activité consécutive au Programme de recherche «Forêt et changements climatiques», effectué par l’OFEV et le WSL de 2009 à 2018.

 

Design expérimental

Pour assurer des évaluations statistiques pertinentes toutes les plantations expérimentales doivent avoir un design expérimental cohérent, comprenant aussi bien la répartition des essences sur les plantations expérimentales , que la disposition des plants au sein de chacune d’elles. Le design expérimental a été élaboré avec d'autres chercheurs, contrôlé par des statisticiens externes et optimisé par la suite afin que les résultats puissent être les plus pertinents possibles. Les 59 plantations expérimentales sont réparties dans toutes les régions biogéographiques et étages de végétation présents en Suisse. Chacune d’elles est subdivisée en 3 blocs. Au sein de chaque bloc figurent toutes les essences et provenances prévues pour cette plantation expérimentale. Chaque essence est attribuée de façon aléatoire à une parcelle. Le nombre d'essences par plantation expérimentale et donc le nombre de parcelles sont variables. Chaque parcelle est subdivisée à son tour en 4 sous-parcelles, qui sont attribuées de façon aléatoire à 4 des 7 provenances. Chaque sous-parcelle comprend 9 individus d'une provenance.

La superficie requise pour chaque plantation expérimentale dépend du nombre d’essences à tester et de la hauteur du peuplement avoisinant qui influe sur la largeur de la zone tampon nécessaire. Les plants sont espacés de 2 m, la largeur de la bande intermédiaire entre les parcelles est de 4 m. La superficie requise est d'environ 0,75 ha pour 4 essences et d'environ 1,3 ha pour 10 essences.

Pour effectuer des relevés du climat local, une station climatique automatisée est exploitée sur chaque placette. L’humidité du sol est ainsi également mesurée.

D'autres indications sur le design expérimental peuvent être consultées dans le rapport Design des plantations expérimentales (en allemand).

 

Placettes

Mi-mars 2018, les cantons ont été invités à proposer des placettes qui remplissent les exigences décrites (rapport «Choix des placettes pour les plantations expérimentales», disponible en allemand). Entre novembre 2018 et juillet 2019, l’équipe de projet du WSL s’est rendue sur place dans 125 des 172 placettes proposées par les services forestiers cantonaux. En juillet 2019, 57 placettes ont été sélectionnées et les essences à tester ont été réparties sur ces placettes (rapport: «Choix des placettes pour les plantations expérimentales», en allemand). Plus tard, de légères modifications quant au choix des placettes et à la répartition des essences ont encore été effectuées, et deux placettes du canton de Bâle Campagne ajoutées. Toutes les placettes sont préservées contractuellement à long terme.

Les 59 plantations expérimentales sont réparties dans toutes les régions biogéographiques et étages de végétation présentes en Suisse. Selon la taille, de 4 à 18 essences sont testées dans une plantation expérimentale. Sur 6 placettes (les «supersites»), les 18 essences sont testées dans leur totalité.

Tableau récapitulatif de toutes les plantations expérimentales, classifiées selon le numéro.

Nombre d’essences = nombre d’essences testées dans une plantation expérimentale,

PP = période de plantation au cours de laquelle une plantation expérimentale a été ou sera installée;

1 renvoie à la période allant de l’automne 2020 au printemps 2021, 2 à celle allant de l’automne 21 au printemps 2022, 3 à celle allant de l’automne 22 au printemps 2023.

 

No

Canton

Commune

Lieu-dit

Nombre d’essences

PP

Mois

Année

1

AI

Schwende

Berneregg

6

1

Mai

21

4

GR

Safiental

Gampel

5

2

Sept.

21

9

ZH

Oberrieden

Neuforst

6

1

Mars

21

10

LU

Emmen

Oberschiltwald

6

3

Nov.

22

11

LU

Pfaffnau 

Birchwald

6

3

Mars

23

15

LU

Escholzmatt-Marbach

Buhhütte

10

1

Mai

21

16

GR

Val Müstair

Cuoir

10

2

Mai

22

17

GR

Bregaglia

Dre Mota

7

1

Oct.

20

18

GR

Valsot

Vadrain

6

3

Oct.

22

22

GR

Samedan

Sur Plaun God

8

2

Mai

22

25

FR

Bulle

La Joretta

8

1

Oct.

20

26

FR

Belmont-Broye

Forêt du Grand Belmont

8

1

Nov.

20

28

SZ

Schwyz

Galleren

8

2

Mai

22

36

SZ

Feusisberg

Friesisschwand

8

2

Avril

22

37

GR

Albula/Alvra

Tgavrouls

6

3

 

 

38

GR

Bergün Filisur

Spena

8

1

Sep.

20

42

AG

Villigen

Güllenholz

8

3

Nov.

22

43

AG

Murgenthal

Fätzholz

6

3

Mars

23

45

SO

Seewen

Holzenberg

6

3

Nov.

22

47

SO

Luterbach

Dorn-Ischlag

8

1

Nov.

20

48

SO

Himmelried

Steffenschmiede

8

2

Nov.

21

50

GE

Presinge

Le Bois des Eaux

8

1

Nov.

20

51

SH

Schaffhausen

Rändli

18

3

Oct.

22

54

ZH

Aesch (ZH)

Seegaden

4

2

Nov.

21

66

BL

Arisdorf

Eileten

18

2

Nov.

21

68

SG

Gaiserwald

Hoferst

8

2

Mars

22

72

SG

Quarten

Oberer Nüchen

6

1

Mai

21

74

SG

Amden

Vorem Platt

6

3

Sep.

22

80

SG

Uznach

Chrüzweg

8

1

Nov.

20

82

VD

Froideville

Jorat d'Echallens

10

1

Nov.

20

85

VD

Apples

Bois de Saint Pierre

18

2

Mars

22

87

VD

Vallorbe

Crêt Cantin

8

3

Mars

23

91

VD

Château-d'Oex

Les Jeurs

10

2

Sept.

21

93

VS

Riederalp

Riederwald

6

2

Sept.

21

96

VS

Riddes

Forêt des Conches

8

1

Déc.

21

97

VS

Champéry

La Forêt Derrière

8

3

Oct.

22

99

VS

Leuk

Baronsächer

6

3

Oct.

22

100

VS

Bagnes

Forêt du Marais

6

2

Sept.

21

101

TG

Ermatingen

Hauptmeshööli

10

2

Mars

22

105

TI

Serravalle

Caslóu

7

2

Mars

22

108

TI

Losone

Piano di Arbigo

6

2

Nov.

21

109

TI

Ronco sopra Ascona

Casone

12

3

Oct.

22

118

TI

Stabio

Baragge

4

2

Nov.

21

119

TI

Novaggio

Ur Pián Pülpit

10

1

Mars

21

124

UR

Unterschächen

Alt Rüti

8

3

Mai

23

129

BE

Neuenegg

Ruessemattbode

18

1

Oct.

20

131

BE

Rüschegg

Hirschböde

6

1

Mai

21

132

BE

Innertkirchen

Militalwald

5

3

Avril

23

154

BE

Petit-Val

Droit des Ecorcheresses

6

3

Avril

23

156

BE

Grandval

La Haute Joux

18

2

Avril

22

162

BE

Boltigen

Bäderegg

5

2

Mai

22

166

BL

Muttenz

Oberi Hard

6

1

Nov.

20

167

JU

Haute-Ajoie

Foirgeret

8

2

Nov.

21

168

GR

Maienfeld

Fuchsenwinkel

18

2

Oct.

21

170

ZG

Unterägeri

Hinterwidenwald

8

2

Oct.

21

172

ZH

Zürich

Waldlabor

8

1

Mars

21

173

TI

Locarno

Cappelletta

10

3

Mars

23

174

BL

Buus

Schöönenberg

12

1

Janv.

21

175

BL

Pfeffingen

Bielgrabe

8

2

Mars

22

 

Essences

La définition du catalogue des essences à tester dans les plantations expérimentales repose sur un processus à plusieurs étapes incluant les avis des représentant(e)s des cantons et d'autres expert(e)s. Ce processus est décrit dans le rapport Choix des essences pour les plantations expérimentales (en allemand). La proposition d’essences à design fixe prévoit un catalogue principal de 9 essences qui sont être testées dans environ 35 plantations expérimentales, et un catalogue complémentaire de 9 autres essences uniquement testées dans 15 plantations expérimentales environ.

Avec l’intégration de ces 18 essences dans l’essai expérimental, nombre d'essences considérées comme ayant un potentiel d'avenir dans les forêts suisses sur fond de changement climatique, sont représentées dans les plantations expérimentales prévues. Pour les essences du catalogue principal, il est possible d'obtenir des affirmations et des comparaisons fiables sur de larges gradients environnementaux, tandis que la pertinence et la comparabilité seront moindres pour les essences du catalogue complémentaire introduites dans un nombre plus restreint de plantations expérimentales.

Catalogue principal de 9 essences

Catalogue complémentaire de 9 essences

Abies alba (sapin blanc)
Acer pseudoplatanus (érable sycomore)
Fagus sylvatica (hêtre)
Larix decidua (mélèze européen)
Picea abies (épicéa)
Pinus sylvestris (pin sylvestre)
Pseudotsuga menziesii (douglas)
Quercus petraea (chêne sessile)
Tilia cordata (tilleul à petites feuilles)

Acer opalus (érable à feuilles d’obier)
Acer platanoides (érable plane)
Cedrus atlantica (cèdre de l'Atlas)
Corylus colurna (noisetier de Byzance)
Juglans regia (noyer royal)
Prunus avium (merisier)
Quercus cerris (chêne chevelu)
Quercus robur (chêne pédonculé)
Sorbus torminalis (alisier torminal)

 

Provenances

Sur tout l’essai expérimental, 7 provenances sont testées pour chaque essence (pour quelques essences, il n’a pas été possible d’obtenir autant de provenances). Pour que la placette ne soit pas trop grande, seules 4 de ces 7 provenances le sont par plantation expérimentale. Tandis qu'une provenance est testée comme provenance de référence dans toutes les plantations expérimentales où figure l'essence, 3 des 6 provenances restantes sont affectées de façon aléatoire à chaque plantation expérimentale. Chacune de ces 6 provenances figure ainsi dans la moitié des plantations expérimentales. Ce compromis permet de couvrir relativement bien la variabilité des provenances au sein des essences sans agrandir pour autant la surface nécessaire par plantation expérimentale.

Les provenances ont été sélectionnées dans le cadre d’un processus exhaustif (rapport « Choix des provenances et acquisition des plants », en allemand). Les plants ont été acquis en collaboration avec de nombreuses pépinières et des partenaires étrangers. La plupart des plants poussent dans les pépinières d’Emme SA, quelques essences croissent aussi dans le Viaio du canton du Tessin (Lattecaldo) et dans la pépinière du WSL

 

Financement

L’aménagement et l’entretien des placettes sont financés en partie grâce à des conventions-programmes entre la Confédération et les cantons. Le manuel sur les conventions-programmes 2020-2024 LI 4.2 «Surfaces d’observation du rajeunissement» a été créé à cet effet. Les cantons participent quant à eux largement aux financements de leurs propres placettes.

 

Perspective

La planification prévoit que d’ici le printemps 2023, des plantations aient été effectuées dans toutes les placettes. En cas de pertes majeures, des regarnissages auraient lieu si nécessaire sur une période de deux ans. Les entreprises forestières effectuent elles-mêmes les plantations, l’équipe du WSL accompagne toutes les plantations et répartit les plants aux niveaux des endroits signalisés. Les soins aux cultures relèvent aussi des entreprises, avec pour base d’application les prescriptions relevant des instructions pour les soins aux cultures (en allemand). Les tout premiers relevés de l’état des arbres plantés (sur les placettes ayant déjà fait l’objet de plantations) ont eu lieu l’été 2021. Ces inventaires seront réalisés tous les ans au début, et ultérieurement à un intervalle de plusieurs années.

 

Photos

 

POUR EN SAVOIR PLUS