Navigation mit Access Keys

SLF Page principaleÉcosystèmes montagnardsÉcologie végétale et biodiversité

Écologie végétale et biodiversité

Menu principal

 

Les écosystèmes montagnards sont des hauts lieux de la biodiversité car ils constituent l'habitat de nombreuses espèces animales et végétales spécialisées qui ne vivent pas ailleurs. Nous étudions pourquoi et dans quelle mesure la diversité des plantes en montagne évolue, et notamment à la suite des changements climatiques.

 

L’espace alpin – la zone naturellement dépourvue d’arbres – couvre en Suisse environ un quart de la surface du territoire. Malgré le climat inhospitalier à ces altitudes, il y pousse environ 20 % de toutes les plantes à fleurs de Suisse, une grande diversité quand on pense à la surface occupée au-dessus de la limite de la forêt par les neiges éternelles et les rochers.

Comment en arrive-t-on à cette diversité ? Les plantes alpines sont spécialisées en survie dans des conditions environnementales extrêmes, froid, rayonnement solaire et vents forts. Par ailleurs, les différences de roches et la topographie complexe créent une mosaïque de minuscules écosystèmes, dont le microclimat, la couverture neigeuse, l’exposition au vent ou le type de sol peuvent varier à très petite échelle.

 

La diversité des plantes alpines réagit de manière particulièrement sensible à des changements d’exploitation du sol ou de climat, et ce dernier se réchauffe plus fortement dans les régions alpines et arctiques que dans bien d’autres écosystèmes. Nous étudions comment l’environnement, la neige et la végétation interagissent avec ces modifications, pour pouvoir prévoir quelles espèces vont particulièrement réagir aux changements climatiques.

 

Groupe de recherche

Écosystèmes montagnards

Le groupe “Écosystèmes montagnards”se concentre sur les écosystèmes de montagne en dessous et au-dessus de la limite de la forêt.

 

POUR EN SAVOIR PLUS