Navigation mit Access Keys

Wochenbericht 21.-27. April 2017

Contenuto principale

 

Deuxième offensive hivernale depuis la mi-avril, fort danger d’avalanche dans le sud

Après l’offensive hivernale de la semaine précédente, le temps de cette semaine examinée par le rapport hebdomadaire était d’abord ensoleillé. Plusieurs avalanches ont été déclenchées par des adeptes des sports d’hiver, surtout le vendredi et le samedi (cf. photo 1). Ensuite, il y a eu dans le sud des précipitations longtemps attendues et par conséquent beaucoup de neige fraîche à haute altitude. La situation avalancheuse était surtout marquée par la neige fraîche et la neige soufflée en altitude, et par des coulées de neige humide et des avalanches de glissement à moyenne altitude.

 

 

 
Immagine 1 di 8
Photo 1: Au Scalettahorn, Davos (GR, 3067 m), des randonneurs à ski ont déclenché plusieurs avalanches sur le versant nord: l’avalanche relativement grande à gauche sur la photo s’est produite le vendredi 21 avril, deux autres avalanches ont eu lieu le samedi 22 avril. Ces avalanches se sont décrochées au niveau du passage de la neige fraîche de la semaine précédente à la surface de neige ancienne souvent durcie (photo: SLF/S. Margreth, 22.04.2017).
Immagine 2 di 8
Des bonnes conditions de ski vers la Tour Sallière (3220 m, Evionnaz, VS; photo: J.-L. Lugon, 22.04.2017).
Immagine 3 di 8
Diese Schneebrettlawine zwischen Felahorn (2728 m) und Wuosthorn (2815 m, Davos, GR) wurde am Freitag, 21.04 um 11h von einem Skitourengeher im Aufstieg ausgelöst... (Foto: R. Meister, 21.04.2017).
Immagine 4 di 8
...circa 1.5 Stunden später löste eine Person in der Abfahrt die zweite Schneebrettlawine aus ... (Foto: R. Meister, 21.04.2017).
Immagine 5 di 8
...eine weitere Person derselben Gruppe löste nur Augenblicke später die dritte Schneebrettlawine gleich daneben aus. Alle drei Lawinen befinden sich in über 35° steilen nordexponierten Hängen. Alle drei Lawinenabgänge gingen glimpflich aus (Foto: R. Meister, 21.04.2017).
Immagine 6 di 8
Während des Sonnenuntergangs verhüllten immer wieder dünne Wolken den Gipfel des Piz Kesch (3418 m, Bergün, GR; Foto: SLF/E.Hafner, 21.04.2017).
Immagine 7 di 8
Am Gantrisch (2175 m, Rüeggisberg, BE) wurde am Samstag, 22.04 ein Tourengeher in der Abfahrt von der rechten Schneebrettlawine erfasst, er konnte ausfahren, löste aber daneben ein weiteres Schneebrett aus von dem er mitgerissen aber nicht verschüttet wurde (Exposition Nord, ca. 2100 m; Foto: M. Bucher).
Immagine 8 di 8
Diese Schneebrettlawine südlich des Aletschhorns (4193 m, Bettmeralp, VS) ging vermutlich nach den Schneefällen am Donnerstag oder Freitag spontan ab. Der Hang ist nach Südost exponiert und liegt ca. auf 3700 m (Foto: A. Doberer, 23.04.2017).
 

Météo

Du vendredi 21 au dimanche 23 avril: Temps généralement ensoleillé
Après des nuits claires, le vendredi et le samedi étaient ensoleillés en montagne. Le dimanche était ensoleillé dans l’ouest et le sud après une nuit claire, mais dans le nord et l’est la nuit était nuageuse avec de faibles chutes de neige. Après la dissipation des nuages résiduels, la journée était également à nouveau de plus en plus ensoleillée dans le nord-est. L’isotherme zéro degré était montée à environ 2200 m (cf. figure 2). Le vent était faible à modéré de secteur ouest à nord-ouest, mais temporairement modéré à fort en haute montagne.

 

Du lundi 24 au jeudi 27 avril: Offensive hivernale avec beaucoup de neige fraîche dans le sud et basse limite des chutes de neige dans le nord
Le lundi était ensoleillé dans le nord et couvert mais encore largement sec dans le sud. Le vent s’était orienté au sud-ouest et intensifié dans la nuit du lundi au mardi. Du mardi au jeudi, il y a eu des précipitations persistantes associées à un front froid quasi stationnaire sur les Alpes, celles-ci étant particulièrement abondantes sur le versant sud des Alpes ainsi que dans les régions avoisinantes. Dans la nuit du mercredi au jeudi, l’intensité des précipitations a diminué. La limite des chutes de neige se situait entre 1500 et 2000 m dans le sud. Au nord de la crête principale des Alpes, elle se situait d’abord entre 1500 et 1900 m, avant de descendre le jeudi entre 500 et 1000 m. Depuis le lundi soir jusqu’au jeudi midi, de 80 à 120 cm de neige sont tombés au-dessus de 2200 m environ sur le centre du versant sud des Alpes sans le Sottoceneri, et de 50 à 80 cm sur le reste de la crête principale des Alpes depuis le col du Nufenen jusqu’au col de la Bernina (cf. figure 3). Sur le reste de la partie occidentale de la crête principale des Alpes le long de la frontière italienne, dans certaines régions de la crête nord des Alpes et dans le centre des Grisons ainsi qu’en Haute-Engadine, il était tombé de 30 à 60 cm de neige. Ailleurs, l’apport de neige était de 10 à 30 cm (cf. figure 3 et photo 4). Dans les Préalpes, on enregistrait de 30 à 40 cm de neige fraîche au-dessus de 1800 m environ. Même à Bâle (300 m), quelques centimètres de neige étaient visibles le mercredi 26 avril pendant une courte durée. Depuis Berne en direction de Saint-Gall en passant par Luzerne et Zurich, il était tombé quelque 10 cm de neige, alors qu’à Davos (1560 m) il pleuvait encore.

 

Le mardi et dans la nuit du mardi au mercredi, le vent de secteur sud était temporairement fort sur le versant sud des Alpes ainsi que sur le centre et l’est de la crête principale des Alpes; sinon, il était généralement faible à modéré jusqu’au jeudi. Dans la situation de courants opposés (rapport MeteoSuisse, en allemand), le vent soufflait, le mercredi et le jeudi, de secteur nord dans les régions allant du Jura jusqu’aux Préalpes.

 

Manteau neigeux et situation avalancheuse

Au début de cette période examinée par le rapport hebdomadaire, la neige fraîche et la neige soufflée de la semaine précédente étaient souvent encore poudreuses et parfois susceptibles de se décrocher facilement, surtout sur les pentes exposées au nord. Des déclenchements d’avalanches ont surtout été signalés dans l’Oberland bernois et dans les Grisons. Il s’agissait principalement de la neige fraîche et la neige soufflée qui se décrochaient au niveau du passage vers la surface dure de neige ancienne (cf. photo 1), surtout sur les pentes très raides à extrêmement raides exposées au nord au-dessus de 2600 m environ. Très localement, des avalanches se sont également décrochées jusque dans la neige ancienne fragile (cf. photo 5).

 

A partir du 25 avril, la neige fraîche et le vent ont donné lieu en altitude à la formation d’accumulations de neige soufflée fraîches et parfois volumineuses. La neige fraîche et la neige soufflée pouvaient se décrocher facilement, tout particulièrement sur les pentes abritées du vent et il fallait s’attendre à des avalanches spontanées dans les régions avec beaucoup de neige fraîche. Le 27 avril, le danger d’avalanche a augmenté jusqu’au degré "fort" (degré 4) sur le centre du versant sud des Alpes et sur la crête principale des Alpes depuis la région du Rheinwald jusqu’au col de la Bernina et au sud de ces régions. Plus particulièrement dans ces régions, il fallait s’attendre à ce que sur les pentes exposées au nord aux alentours de 2400 à 3000 m d’altitude des avalanches entraînent également la neige ancienne fragile et atteignent éventuellement une grande ampleur. Jusqu’au moment de la clôture de la rédaction, le jeudi après-midi, aucune avalanche n’avait encore été signalée.


 

Situation neigeuse

Avant les chutes de neige dans la nuit du lundi au mardi 25 avril, les limites d’enneigement sur les pentes exposées au nord se situaient aux alentours de 1200 m sur le centre et l’est du versant nord des Alpes (cf. photo 6) et de 1800 m dans les autres régions. Sur les pentes orientées au sud, elles se situaient à 1600 m sur le centre et l’est du versant nord des Alpes, et entre 2200 et 2600 m ailleurs.

 

Le jeudi matin 27 avril, les hauteurs de neige à 2000 m étaient de 80 à 120 cm sur une grande partie du versant nord des Alpes, du nord des Grisons et du nord-ouest du Tessin, et il y avait jusqu’à 200 cm de neige sur le centre et l’est du versant nord des Alpes et dans la région du Gothard. Sur l’ouest des Préalpes, dans le nord du Valais, sur la crête principale des Alpes depuis le col de l’Oberalp jusque dans le val Bregaglia et dans le nord de la Basse-Engadine, la hauteur de neige était de 50 à 80 cm; ailleurs, elle était plus faible. Aux altitudes supérieures à 1800 m, les hauteurs de neige à la plupart des stations automatiques IMIS étaient inférieures aux données moyennes pour la saison et atteignaient 60 à 90 % de ces valeurs; dans certaines régions, elles correspondaient aux valeurs moyennes (cf. figure 7). La majorité de ces stations automatiques effectuent des relevés depuis 15 à 20 ans.

 

Accidents d’avalanche

Au cours de cette période examinée par le rapport hebdomadaire, neuf accidents d’avalanche impliquant des personnes ont été signalés au SLF (cf. également la galerie de photos). Cinq personnes ont été touchées par des avalanches le vendredi 21 avril, et six personnes le samedi 22 avril. Deux personnes étaient entièrement ensevelies et trois personnes ont été blessées:

  • Le 21.04.2017: Mönch, cabane Guggi, Lauterbrunnen (BE), 2770 m, N, 2 randonneurs ont été touchés lors de la montée à pied; ils n’ont pas été ensevelis, 1 personne a été blessée
  • Le 22.04.2017: Silvrettahorn, Klosters (GR), 3040 m, SW, 1 randonneur a été entièrement enseveli et blessé
  • Le 22.04.2017: Scalettahorn, Davos (GR), 2980 m, 2 randonneurs ont été touchés, 1 personne a été entièrement ensevelie et blessée

In alto