Navigation mit Access Keys

Préparation durable des pistes grâce à un nouvel outil d’analyse

Menu principal

  

Le projet «PROSNOW» financé par l’UE veut mettre à disposition un nouveau genre de prévisions météorologiques et climatologiques permettant d’optimiser la gestion de la neige dans les domaines skiables. Au sein d’un consortium de recherche international, le SLF développe un outil d’analyse en collaboration avec le domaine skiable de Lenzerheide. Le premier prototype est actuellement dans sa phase de test.

 

Quand, où et en quelle quantité faut-il enneiger les pistes? Pour combien de temps la quantité de neige produite suffira-t-elle? Ou quand est-il préférable de renoncer à l’enneigement en raison de conditions météorologiques défavorables? Ces questions ainsi que d’autres devraient à l’avenir trouver une réponse à l’aide d’un outil de gestion opérationnelle avec comme objectif de pouvoir agir plus durablement en matière de gestion de la neige et d’exploitation des domaines skiables. Outre les exploitants de remontées mécaniques d’autres pays tels que Dolomiti Superski, Zugspitze ou Seefeld, la société Lenzerheide Bergbahnen AG est le partenaire suisse du projet «PROSNOW». Le domaine skiable fournit non seulement les données utilisées pour l’élaboration des prévisions, mais aussi des informations pertinentes pour les exploitants de domaines skiables.

Les prévisions deviennent de plus en plus précises

Aujourd’hui déjà, il est possible à l’aide de divers instruments d’obtenir des indications relativement précises sur les températures à court et à moyen terme. «Mais il n’en va pas de même pour ce qui concerne les quantités de précipitations, le rayonnement solaire et les vitesses du vent», déplore Samuel Loretz, directeur technique de Lenzerheide Bergbahnen AG. A cet égard, on se base souvent encore sur son intuition. On espère dès lors que les nouvelles méthodes de «PROSNOW» apporteront des avancées importantes.

«A l’avenir, nous pourrions être en mesure de prévoir avec quelle probabilité il y aura plus d’un mètre de neige dans un mois», explique Thomas Grünewald du SLF qui développe l’outil d’analyse «PROSNOW». Il doit également permettre d’élaborer des prévisions à court terme. Et celles-ci devraient se traduire par une plus grande efficacité dans la prise de décisions telles que la fermeture d’installations – par exemple à cause de vent fort.

Bilan après la saison hivernale 2019/20

Depuis février 2019, un premier prototype de l’outil d’analyse «PROSNOW» est disponible. Il est actuellement utilisé pour comparer les calculs de modélisation de l’année écoulée aux données météorologiques effectives. On peut en déduire dans quelle mesure les modèles auraient été conformes à la réalité. Le développement du prototype sera vraisemblablement terminé à l’automne 2019, de sorte qu’il sera possible de l’utiliser en situation réelle dès le début de la prochaine saison hivernale.

Informations complémentaires sur le projet PROWSNOW 

 

EN SAVOIR PLUS