Navigation mit Access Keys

Rapport hebdomadaire 01-31 octobre 2019

Menu principal

 

Chutes de neige en haute montagne et six bulletins d’avalanches

Le mois d’octobre s’est caractérisé par un temps doux et humide entrainant donc de constantes chutes de neige relativement importantes surtout en haute montagne. Au total six bulletins d’avalanches ont été diffusés et l’on a déjà enregistré un accident d’avalanche relativement important, mais heureusement sans gravité.

 
Photo 1 de 12
Série de photos, photo 1: Paysage coloré en bas, blanc en haut. En raison des températures élevées, il n’a généralement neigé qu’à haute altitude et en haute montagne. Vue depuis l‘Alp Murtera (Zernez, GR) sur le Piz d'Arpiglias qui culmine à 3027 m (photo: SLF/B. Zweifel, 16.10.2019).
Photo 2 de 12
Accumulation de neige soufflée bien visible dans la Fourcla da l’Amd’Ursina, Pontresina, GR (photo: SLF/A. Haberkorn, 07.10.2019).
Photo 3 de 12
Léger saupoudrage de neige entre 2000 et 3000 m, mais conditions déjà hivernales en haute montagne: Vue depuis le Muot da Barba Peider (Pontresina, GR) sur le Piz Bernina dont le sommet se situe à 4047 m (photo: SLF/A. Haberkorn, 07.10.2019).
Photo 4 de 12
Vers la fin du mois, il y avait nettement plus de neige en haute montagne alors que plus bas, la neige avait déjà fondu sous l’action du soleil et de la pluie. Autre vue depuis le Muot da Barba Peider (Pontresina, GR) sur le Piz Bernina (4047 m) (photo: SLF/M. Phillips, 23.10.2019).
Photo 5 de 12
Les deux premiers signalements d’avalanches de l’hiver: coulées de neige glissante, fraîche et déjà un peu plus ancienne, au Schafläger dans la région de Parsenn, GR (photo: SLF/A. Ringenbach, 10.10.2019).
Photo 6 de 12
Vue depuis la Tschentenalp (Adelboden, BE) en direction de l’Engstligenalp. Au-dessus de 2400 m environ, il y avait déjà un mince manteau neigeux continu côté nord (photo: G. Darms, 11.10.2019).
Photo 7 de 12
A l’ouest, rien de nouveau… Trois semaines plus tard, la limite de la neige se situait toujours à environ 2500 m. Autre vue sur le Wildstrubel (Adelboden, BE), photographié ici à partir de l’Engstligenalp (webcam, 30.10.2019).
Photo 8 de 12
A moyenne altitude, il n’y avait que localement des quantités relativement importantes de neige. Préparation de la piste sur la Tschentenalp, Adelboden, BE (webcam, 16.10.2019).
Photo 9 de 12
52 mm de pluie dans le village et en altitude autant de centimètres de neige. Vue depuis Sedrun sur le Piz Crispalt (Tujetsch, GR) (photo: N. Levy, 16.10.2019).
Photo 10 de 12
Premier signe de l’hiver et routes glissantes à Saas Fee (VS) à 1800 m (photo: Ph. Schneiter, 16.10.2019).
Photo 11 de 12
Une impression d’hiver au lac de Schotten au col de la Flüela à 2375 m (Zernez, GR) après les chutes de neige du 15 octobre. Il n’y avait cependant que quelques centimètres de neige fraîche, qui, sur les pentes ensoleillées, avait déjà entièrement fondu dans le courant de la journée (photo: SLF/B. Zweifel, 16.10.2019).
Photo 12 de 12
A temps pour l’hiver, la station de test du SLF a pu être installée dans la région du Lischana (Scuol, GR) à un peu plus de 2900 m d’altitude. Avant qu’une station de mesure devienne définitive, il faut que des mesures de test confirment le bien-fondé du choix du site (photo: SLF/D. Liechti, 17.10.2019).
 

Météo, neige et avalanches

Le mois d’octobre a apporté à l’ensemble de la Suisse d’abondantes précipitations et, parallèlement, un temps exceptionnellement doux – c’était le cinquième mois d’octobre le plus chaud depuis le début des mesures en 1864, et en même temps le cinquième mois successif avec des températures supérieures aux valeurs moyennes (source: Bulletin climatologique de MétéoSuisse). La neige et le danger d’avalanche se limitaient dès lors largement à la haute montagne, où à la fin du mois, il y avait déjà un manteau neigeux continu sur des superficies relativement étendues. En dessous de 2500 m, la neige était en revanche largement absente.

Cette année, au total six bulletins d’avalanches ont été diffusés en octobre ponctuant cinq périodes de précipitations (cf. figure 1). Les bulletins des 19 et 21 octobre concernaient la même période de précipitations. Dans les autres cas, un bulletin prévisionnel a à chaque fois été diffusé au début de la période de précipitations. Les sections qui suivent décrivent ces cinq épisodes de précipitations les plus importants.

 

Du mardi 1er au jeudi 3 octobre: Deux fronts froids ont apporté de la neige à haute altitude

Le mois d’octobre a commencé par un temps ensoleillé et, dans le nord, particulièrement doux avec une isotherme zéro degré à 4000 m. Mais dès le mardi après-midi 1er octobre, des averses et des orages ont envahi le pays à partir de l’ouest; ils étaient suivis par deux fronts froids et une baisse sensible des températures. Le jeudi matin 3 octobre, l’apport de neige à 2500 m atteignait de 20 à 40 cm sur le versant nord des Alpes et dans certaines parties des Grisons (cf. figure 2 et photo 3), et il était parfois encore de 10 cm à 2000 m.

 

Après un répit de courte durée, les résidus de l'ouragan Lorenzo ont apporté dès le vendredi 4 octobre un vent tempétueux de secteur ouest et, dans le nord, de faibles précipitations. Jusqu'au dimanche matin 6 octobre, il est encore tombé dans les Alpes glaronnaises 40 cm de neige à 2500 m; ailleurs, l'apport de neige était nettement plus faible. Protégé par les Alpes, le sud avait bénéficié d'un temps souvent ensoleillé avec une douceur quasi estivale.

 

Dimanche et lundi 6/7 octobre: Une situation météorologique avec des courants de secteur nord-ouest a apporté à nouveau de la neige jusqu'à la limite de la forêt

Du dimanche 6 au lundi 7 octobre, on s'attendait à de nouvelles chutes de neige. Avec la neige tombée les jours précédents, les critères justifiant la diffusion d'un bulletin d'avalanches lié à la situation étaient une fois de plus remplis, de sorte que le deuxième bulletin de la nouvelle année hydrologique a été diffusé. Avec de 20 à 30 cm de neige fraîche dans l'Oberland bernois et de 10 à 20 cm sur une grande partie du reste du territoire, les chutes de neige au-dessus de 2500 m environ étaient toutefois nettement inférieures aux prévisions (cf. figure 4).

Après deux journées essentiellement sèches, de 10 à 20 cm de neige sont à nouveau tombés en haute montagne les mercredi et jeudi 9/10 octobre dans le nord (cf. photo 5). Par la suite, le temps était ensoleillé du vendredi 11 au dimanche 13 octobre dans toute la Suisse et, avec une isotherme zéro degré à environ 4000 m, il faisait à nouveau vraiment doux.

 

Mardi et mercredi 15/16 octobre: Situation brève mais intense de barrage météorologique côté sud

A partir du mardi matin 15 octobre, des précipitations de plus en plus intenses sont tombées dans le sud. Dans le nord, la situation de foehn a pris fin dans le courant de la journée avec l’arrivée d’un front froid, et il y a également eu des précipitations. La limite des chutes de neige était descendue depuis 2700 m à 1800 m. A la fin des précipitations le mercredi matin 16 octobre, l’apport de neige en haute montagne atteignait de 50 à 70 cm sur la crête principale des Alpes depuis la région de Mattmark jusqu’au San Bernardino et au sud de ces régions, et 90 cm dans les vallées de la Maggia. Les quantités de neige fraîche diminuaient nettement à mesure que l’on se dirigeait vers le nord (cf. figure 6 et photo 7).

Les journées du mercredi et jeudi 16/17 octobre étaient ensuite assez ensoleillés et le vendredi 18 octobre était nuageux, mais essentiellement sec dans les Alpes.

 

Du samedi 19 au lundi 21 octobre: Pluie persistante dans le sud, beaucoup de neige dans la haute montagne avoisinante

Du samedi 19 au lundi 21 octobre, de puissants courants de secteur sud ont accumulé de l’air très humide sur les Alpes. Avec une limite des chutes de neige entre 2600 et 3100 m, il a plu en abondance dans le Tessin et il est tombé parfois plus de 300 mm d’eau dans les vallées de la Maggia. Sur la crête principale des Alpes depuis le Cervin jusqu’à la Bernina, il est tombé au cours de ces journées de 80 à 140 cm de neige, et localement vraisemblablement jusqu’à 200 cm sur une grande partie de la haute montagne (cf. photo 8 et série de photos 2). Etant donné que les stations automatiques IMIS de mesure de la neige avaient pour la plupart enregistré uniquement de la pluie, et que par une météo si mauvaise quasiment personne ne s’aventurait en haute montagne, l’apport précis de neige fraîche est toutefois resté inconnu. Les quantités de neige diminuaient nettement à mesure que l’on se dirigeait vers le nord.

Au cours de cette situation, deux bulletins d’avalanches ont été diffusés. L’élément déterminant justifiant la diffusion n’était pas la haute altitude, mais uniquement le critère de haute montagne avec au moins 80 cm de neige fraîche à 3500 m – et cela à la mi-octobre.

 
Photo 1 de 2
Série de photos 2, photo 1: En bas, pluie persistante; en haut, tempête et neige fraîche abondante. Au centre de la photo…
Photo 2 de 2
Série de photos 2, photo 2: … deux avalanches spontanées de plaque de neige, une de taille moyenne et l'autre petite, sur l’Isla Persa (Pontresina, GR), côté nord à environ 3100 m (photo: SLF/M. Phillips, 23.10.2019).
 

Mercredi et jeudi 23/24 octobre: À nouveau foehn de secteur sud, neige fraîche sur la crête principale des Alpes valaisannes

Après une brève accalmie avec un temps partiellement ensoleillé, une nouvelle situation météorologique avec un foehn de secteur sud s’est installée dès le mercredi 23 octobre. Le vendredi matin, l’apport de neige atteignait de 20 à 30 cm sur la crête principale des Alpes valaisannes ainsi que dans le nord-ouest du Tessin, et jusqu’à 50 cm depuis Saas Fee jusqu’à région du Simplon (cf. figure 9). Même si, avec une altitude de 2500 m, la limite des chutes de neige était à nouveau assez élevée, un nouveau bulletin d’avalanches a néanmoins été diffusé. La raison en était les conditions désormais hivernales prévalant en haute montagne sur la crête principale des Alpes du Haut-Valais avec un manteau neigeux continu déjà assez épais.

 

Le vendredi 25 octobre, le ciel s’est dégagé. Il y a eu ensuite un magnifique week-end avec beaucoup de soleil faisant monter l’isotherme zéro degré à nouveau à 4000 m. Cet été indien n’était que de courte durée, de sorte que du lundi 28 octobre jusqu’à la fin du mois, le temps était gris et pluvieux. Sur le versant nord des Alpes depuis l’Oberland bernois en direction de l’est et dans le nord des Grisons, il était tombé en haute montagne de 20 à 40 cm de neige, et depuis le Titlis jusque dans les Alpes glaronnaises, jusqu’à 50 cm. Ce n’est que tout à la fin que la limite des chutes de neige est descendue à environ 2000 m dans le nord-est.

Situation neigeuse fin octobre

A la fin de ce mois d’octobre humide et exceptionnellement doux, il y avait déjà beaucoup de neige en haute montagne, celle-ci étant la plus abondante sur la crête principale des Alpes du Haut-Valais (cf. photo 10), dans la région du Gothard et à la Bernina. En dessous de 2500 m, en revanche, le sol était pratiquement sans neige partout.

 

Bulletins d’avalanches

En été et en automne, le SLF diffuse un bulletin d’avalanches uniquement en cas de fortes chutes de neige. Au cours de ce mois d’octobre, on dénombrait six épisodes de ce genre, à savoir les 1er, 6, 14, 19, 21 et 23 octobre.

Vous pouvez être informé de la diffusion d’un bulletin d’avalanches lié à la situation via Push Alert ou SMS.

Accidents d’avalanche

Le samedi 26 octobre, des randonneurs à ski ont déclenché une grande avalanche de plaque de neige sur le flanc nord du Feejoch sur l’Allalinhorn (Saas Fee, VS) sur une pente exposée au nord à environ 3700 m. Parmi les neuf participants répartis en trois groupes, deux sont tombés dans une crevasse et deux autres ont été partiellement ensevelis. Une opération de sauvetage de grande envergure a permis de secourir tous les participants, personne n’a été blessé. Le déclenchement de l’avalanche s’est produit dans une couche proche de la surface (cf. photo 11). Par la suite, l’avalanche s’est cependant étendue parfois jusque sur la glace du glacier.

 

Prochain rapport hebdomadaire

Le rapport du mois de novembre paraîtra le lundi 2 décembre en allemand et le lendemain en français.

 

 

Vers le haut

Evolution du danger

Bulletins d'avalanche de cette période.

 

ouvrir le prochain rapport hebdomadaire