Navigation mit Access Keys

Rapport hebdomadaire 21 - 27 février 2020

Menu principal

 

Hiver - Le retour?

Au début de cette période, l’isotherme zéro degré a grimpé à plus de 3000 m et on avait l’impression que l’hiver avait définitivement jeté l’éponge. Avec la prédominance d’une situation avalancheuse favorable, de belles conditions de randonnée prévalaient encore en de nombreux endroits le vendredi et le samedi. Le dimanche et le lundi, la situation avalancheuse était toujours bonne, mais avec la douceur du temps et la pluie dans certaines régions, les conditions neigeuses devenaient similaires à celles qui prévalent au printemps. Au milieu de la semaine, dame Hiver a toutefois changé d’avis et tout est redevenu blanc dans le nord, parfois jusqu’à basse altitude. Cette situation combinée au vent violent de secteur ouest à nord-ouest a entraîné une augmentation du danger d’avalanche.

 

 
Photo 1 de 14
Avant le réchauffement sensible, non seulement une belle météo mais aussi de bonnes conditions neigeuses prévalaient en de nombreux endroits le samedi 22 février. Dans le voisinage du Piz Colm, 2414 m (Surses, GR), on pouvait également profiter de la poudreuse (photo: R. Meister).
Photo 2 de 14
Au Fisetengrat, 2087 m (Spiringen, UR), le décor était tout à fait différent. Il invitait plutôt à la promenade qu’aux randonnées à ski. Les nombreuses situations de foehn et de vent de secteur ouest avaient balayé pratiquement toute la neige de la crête. A droite sur la photo, on peut voir le versant sud-est où la neige a partiellement disparu sous l’action de la chaleur du soleil (photo: A. Schmidt, 22.02.2020).
Photo 3 de 14
Le même jour, mais dans une autre région et à une autre altitude: Sur le glacier Ducan, 3019 m (Bergün Filisur, GR), le paysage des Grisons donnait une impression un peu plus hivernale que sur le Fisetengrat (photo: C. Sommer, 22.02.2020).
Photo 4 de 14
Dans la descente des Aiguilles du Tour, 3541 m (Trient, VS), la surface neigeuse était souvent très dure et fortement marquée par l’action du vent (photo: J.-L. Lugon, 22.02.2020).
Photo 5 de 14
Panorama hivernal au Passo Superiore di Pesciora, 3048 m (Obergoms, VS) avec vue en direction du sud-est. A droite sur la photo, on peut voir le Pizzo Rotondo, 3192 m (photo: L. Silvanti, 22.02.2020).
Photo 6 de 14
Le temps était particulièrement venteux ces jours-ci dans l’Alpstein, comme ici au Schoffwisspitz dans le Toggenburg (Wildhaus-Alt St. Johann, SG) où le vent fort de secteur sud-ouest pouvait transporter un peu de neige (photo: P. Diener, 22.02.2020).
Photo 7 de 14
Les régions intra-alpines des Grisons présentaient un mince manteau neigeux, comme sur cette photo prise au Muttner Horn (Albula, GR) à 2200 m…
Photo 8 de 14
…qui a incité les prévisionnistes d’avalanches à relever un profil de neige. Comme ils s’y attendaient, le manteau neigeux était fragile et fortement métamorphosé dans la zone en dessous des croûtes avec des cristaux en gobelets de 2 à 3 mm de grandeur. Par conséquent, le test ECT de la colonne étendue (Extended Column Test) y donnait lieu à un décrochement au 3e coup à l’aide du coude (niveau 13). Des bruits sourds ou des avalanches n’ont toutefois pas été constatés (photos: SLF/Th. Stucki, 22.02.2020).
Photo 9 de 14
Avec les températures très douces, quelques avalanches de glissement ont à nouveau été signalées, comme ici sur l’Engstligenalp (Adelboden, BE) sur une pente exposée au sud-est à environ 2400 m (photo: A. Mühlemann, 27.02.2020).
Photo 10 de 14
Ces avalanches ont été déclenchées par une rupture de corniche et se sont déposées sur une piste fermée. Pente exposée à l’est, à 2000 m au Chäserrugg (Wildhaus-Alt St. Johann, SG) (photo: P: Diener, 23.02.2020).
Photo 11 de 14
Manteau neigeux offrant une bonne portance au Glaridenfirn (Glaris Sud, GL) à environ 2800 m. Le manteau neigeux est encore sec et marqué par l’influence du vent et du soleil (photo: P. Degonda, 24.02.2020).
Photo 12 de 14
Le mardi matin, de bonnes conditions printanières prévalaient encore au-dessus du Grand-Saint-Bernard avant le changement radical du temps. Vue depuis les Monts Telliers sur le Grand Combin (à gauche) et le Mont Vélan (à droite) (photo: T. Schneidt, 25.02.2020).
Photo 13 de 14
Le voici, le retour de l’hiver ! Le matin du 27 février, les freeriders se réjouissaient de la neige fraîche avec en plus du soleil. Bedra dans la vallée de la Flüela, Davos, GR (photo: SLF/C. Lucas, 27.02.2020).
Photo 14 de 14
Ici, l'hiver semble enrouler le tapis. Ces rouleaux de neige creux ont été créés à Engi, GL sous l'influence du foehn (Photo: A. Schmidt, 27.02.2020).
 

Neige, météo, avalanches

Vendredi 21 février: Passage à un temps ensoleillé

Dans l’ouest et le sud, la nuit de jeudi à vendredi était déjà claire. Dans le nord, il y avait encore de faibles chutes de neige. La limite des chutes de neige était descendue depuis 1300 m à environ 700 m. La journée était ensoleillée dans l’ouest et le sud dès la matinée, mais dans le nord-est seulement l’après-midi après la dissipation de la nébulosité résiduelle.

Avec la neige fraîche de la période précédente, de belles conditions de randonnée prévalaient en de nombreux endroits (cf. photo 1). Le danger d’avalanche était encore marqué sur le versant nord des Alpes à l’est de la Reuss; ailleurs, il était limité. Le danger principal résidait dans les accumulations de neige soufflée relativement récentes.

 

Du samedi 22 au lundi 24 février: Temps très doux, situation avalancheuse de plus en plus favorable

Après une nuit claire, le samedi était ensoleillé, abstraction faite de quelques nuages élevés. Le temps était devenu très doux, l’isotherme zéro degré avait grimpé pour se situer en soirée à 3000 m (cf. figure 2). A 2000 m, la température était de +7 °C dans l’ouest et le sud, et +5 °C dans l’est. Malgré cette hausse sensible des températures, la neige était généralement encore poudreuse. Un facteur qui a favorisé cet état de la neige était l’air sec (cf. figure 3).

La situation a changé le dimanche: De l’air humide avait atteint les Alpes à partir du nord-est. Dans le nord, la matinée était généralement très nuageuse, et de faibles précipitations se sont abattues sur le centre et l’est du versant nord des Alpes ainsi que dans le nord des Grisons. La limite des chutes de neige était située entre 2000 et 2500 m. L’après-midi a donné lieu à des éclaircies. Le temps était partiellement ensoleillé dans l’ouest et généralement ensoleillé en Valais et sur le versant sud des Alpes.

 

Avec la pluie dans le nord-est, l’humidité élevée de l’air (cf. Figure 3) et en de nombreux endroits le rayonnement diffus favorisé par les nuages minces, la neige poudreuse a été rapidement transformée en neige humide le dimanche. Cela s’est produit jusqu’à haute altitude, de sorte que le dimanche on parlait de conditions neigeuses collantes et difficiles.

 

Le lundi, le ciel était d’abord encore couvert dans l’est avec de faibles précipitations au cours de la matinée (la limite des chutes de neige se situant à 2100 m). Par la suite, le soleil s’est imposé, comme c’était déjà le cas dans les autres régions.

Dans la plupart des régions, le danger d’avalanche diminuait pour se situer le matin au degré 1 (faible). Alors que, surtout en altitude, le vent de secteur ouest à nord-ouest souvent fort et parfois même tempétueux avait constamment déplacé de la neige, les accumulations de neige soufflée étaient cependant petites et ne pouvaient généralement pas se décrocher facilement.

Dans les régions intra-alpines des Grisons, on observait toujours des signaux indiquant la présence de couches fragiles dans la neige ancienne. Des informations faisant état de bruits sourds ou d’un enfoncement profond sans skis dans la neige ancienne étaient régulièrement transmises. Aucune avalanche n’a cependant été signalée.

Avec les températures douces principalement en dessous de 2400 m, quelques avalanches de neige mouillée et avalanches de glissement se sont produites, surtout le dimanche et le lundi. Localement, des déclenchements d’avalanches étaient également provoqués par des personnes (cf. photo 4).

 

Du mardi 25 au jeudi 27 février: Neige fraîche dans le nord, parfois jusqu’à basse altitude; augmentation du danger d’avalanche

Le mardi, le ciel était généralement très nuageux. En cours de journée, il y a eu des précipitations dans l’ouest. La limite des chutes de neige se situait aux alentours de 1200 m. Le mercredi, il a neigé sans arrêt dans le nord et sous forme d’averses avec des éclaircies dans l’est. La limite des chutes de neige était descendue jusqu’à basse altitude (cf. figure 5). Dans le sud, le temps était généralement sec et assez ensoleillé. Le jeudi, la matinée était encore partiellement ensoleillée dans l’est, puis de nouvelles chutes de neige sont rapidement arrivées à partir de l’ouest. Entre mardi midi et jeudi matin, il était tombé au-dessus de 1500 m environ sur une grande partie du nord, de 30 à 40 cm et jusqu’à 60 cm de neige dans certaines régions (cf. figure 5). Dans l’ouest et le nord, le danger d’avalanche était souvent monté au degré 3 (marqué). Le danger principal résidait dans les couches fragiles de neige fraîche et de neige soufflée. Le jeudi, des opérations de minage ont permis de déclencher des avalanches généralement petites et moyennes, mais localement aussi de grandes avalanches.

 

Situation neigeuse

Même s’il a neigé cette semaine, les hauteurs de neige le jeudi matin sur les champs de mesure du SLF effectuant des relevés depuis de nombreuses années étaient souvent inférieures aux moyennes pluriannuelles (cf. la carte des hauteurs de neige comparées aux moyennes pluriannuelles). Après une longue période sans neige, de nombreux endroits ont cependant à nouveau été recouverts d’un manteau blanc, y compris aux altitudes inférieures à 1000 m dans le nord (cf. la série de photos 6).

 

 
Photo 1 de 5
Photo 6/1: Webcam au-dessus de Schwyz, SZ, à environ 750 m. Le 27 février, il y avait des traces de neige jusqu’au lac des Quatre-Cantons, 434 m.
Photo 2 de 5
Photo 6/2: Un soupçon d’hiver à proximité du château de Stockalper à Brig, VS, à 690 m (webcam Brig, 27.02.2020).
Photo 3 de 5
Photo 6/3: Dans le Jura bâlois, il faisait également blanc à 550 m (webcam Häfelfingen, BL, 27.02.2020).
Photo 4 de 5
Photo 6/4: A Schwanden, GL, à 700 m, les conditions étaient même franchement hivernales (webcam Schwanden, 27.02.2020).
Photo 5 de 5
Photo 6/5: Le Tessin, en revanche, n’a pas eu la visite de la fée des neiges (webcam Lopagno, au nord de Lugano, 630 m, TI, 27.02.2020).
 

Accidents

Au cours de cette période examinée par le rapport hebdomadaire, il n’y a pas eu d’accident d’avalanche. Le dimanche, une opération de recherche a été menée en dessous de la Gummfluh (commune de Rougemont, VD), car il y avait plusieurs traces suspectes dans la zone d’une avalanche de neige mouillée. Les recherches ont été négatives.

 

Vers le haut

Evolution du danger

Bulletins d'avalanche de cette période.

 

ouvrir le prochain rapport hebdomadaire