Navigation mit Access Keys

Rapport hebdomadaire 13-19 décembre 2019

Menu principal

 

Vents tempétueux, temps doux, neige fraîche, problème lié à la neige ancienne dans les régions intra-alpines

Au cours de cette période examinée par le rapport hebdomadaire, le vent, le fameux vent d’hiver, a joué un rôle infernal. Les diverses phases de tempête de secteur ouest, nord-ouest et sud-ouest avec du foehn ont transporté beaucoup de neige – qu’elle soit fraîche ou ancienne. Plus particulièrement sur la crête principale des Alpes et au nord de celle-ci, le manteau neigeux est marqué par l’action des vents tempétueux, mais aussi par les températures douces: Sur les crêtes et les arêtes, la neige a été balayée. Les accumulations de neige soufflée généralement compactes se trouvent dans les couloirs et les cuvettes éloignés des crêtes. Sur le versant sud des Alpes, il y a nettement plus de neige et sa répartition est plus uniforme que dans le nord. La constitution du manteau neigeux y est également la meilleure. Dans les régions intra-alpines du Valais et des Grisons, elle est en revanche la plus mauvaise – «logiquement» c’est donc surtout dans ces régions que s’est développé un problème lié à la neige ancienne.

 

 
Photo 1 de 12
Une photo très représentative de la situation neigeuse de ces derniers jours dans de nombreuses régions des Alpes suisses, comme ici sur le Geissalp (FR, environ 1500 m): Manteau neigeux mince et humidifié aux altitudes basses et moyennes, avalanches (de neige humide) et en altitude, croupes et voisinages des crêtes fortement balayés par le vent (photo F. Thalmann, 15.12.2019).
Photo 2 de 12
Dans le sud, il a neigé intensément avant le début du week-end. Sur cette photo, une clairière enneigée à 1740 m dans le Nackenwald (vallée de Binn, VS; photo: SLF/ C. Lucas, 13.12.2019).
Photo 3 de 12
Que pouvaient bien penser de la neige les palmiers d’Incella (Brissago, TI)? Le vendredi 13 décembre, la limite des chutes de neige est descendue en dessous de 300 m dans certaines parties du sud (photo: N. Levy).
Photo 4 de 12
Avec les vitesses élevées du vent, la neige a été abondamment transportée et déplacée. On pouvait voir de grands panaches de neige au Piz Bernina (4047 m) (Pontresina, GR; photo: J. A. Bisaz, 14.12.2019).
Photo 5 de 12
Décor marqué par l’action du vent sur la Vorderalp (2010 m) au-dessus de St-Martin (Surselva, GR), aussi bien dans le ciel qu’à la surface de la neige (photo: U. Jörger, 14.12.2019).
Photo 6 de 12
Une avalanche de plaque de neige déjà un peu plus ancienne et légèrement recouverte de neige fraîche en dessous du Piz de Mucia (2967 m) dans le Mesocco (GR). Lorsqu’on y regarde de plus près, on peut voir du côté droit une avalanche de plaque de neige encore plus ancienne (photo: L. Silvanti, 15.12.2019).
Photo 7 de 12
Creux de déflation impressionnants et sastrugi sur le Gamserrugg (2074 m) (Grabs, SG), provoqués par des vents forts autour d’obstacles. Vue vers le bas en direction de Wildhaus et des sommets de l’Alpstein (au centre le Säntis (2502 m), le Wildhuser Schofberg (2373 m) et l’Altmann (2435 m)). La photo montre les traces laissées par le vent d’ouest (photo: P. Diener, 15.12.2019).
Photo 8 de 12
La nature – c’est-à-dire ici l’interaction entre la neige, le vent et la topographie – crée des formes esthétiques. Les jeux de lumière apportés par le soleil confèrent un côté mystique à cette grande langue de sastruga à 2000 m dans le voisinage du Gamserrugg (Grabs, SG; photo: P. Diener, 15.12.2019).
Photo 9 de 12
Le dimanche matin, lors d’une descente en hors-piste depuis le sommet de la Weissfluh (2843 m) (Davos, GR) sur une pente exposée à l’est, une avalanche de plaque de neige a été déclenchée par une personne. Celle-ci a été partiellement ensevelie et a pu être dégagée par la personne qui l’accompagnait (photo: Service de sauvetage de Parsenn, 15.12.2019).
Photo 10 de 12
Une ambiance de foehn prévalait également dans la vallée de la Saas (VS), ici avec vue en direction du barrage de Mattmark et les sommets qui se trouvent derrière, tels que le Stellihorn (3436 m) (photo: G. Voide, 16.12.2019).
Photo 11 de 12
Une gueule de baleine était visible lors de la descente du Bel Oiseau 2630 m (Salvan, VS) à une altitude de 2100 m sur le versant est des Luées de Balayer (photo: J.-L. Lugon, 16.12.2019).
Photo 12 de 12
Cette vue depuis le Jakobshorn (Davos, GR) en direction du Pischahorn (2981 m) témoigne des vitesses élevées du vent: Neige balayée sur les croupes et dans le voisinage des crêtes. Dans la partie centrale de la photo, on peut voir une avalanche de glissement qui s’est déclenchée sur une pente exposée au sud-ouest à environ 2300 m (photo: V. Meier, 18.12.2019).
 

Météo, manteau neigeux et situation avalancheuse

Une succession de phases de tempête de secteur ouest, nord-ouest et sud-ouest avec du foehn a marqué cette période examinée par le rapport hebdomadaire. Les figures 1 et 2 ainsi que plusieurs images de la série de photos donnent une vue d’ensemble et une impression générale de cette période.

 
Photo 1 de 26
Figure 2a: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 2 de 26
Figure 2b: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 3 de 26
Figure 2c: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 4 de 26
Figure 2d: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 5 de 26
Figure 2e: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 6 de 26
Figure 2f: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 7 de 26
Figure 2g: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 8 de 26
Figure 2h: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 9 de 26
Figure 2i: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 10 de 26
Figure 2j: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 11 de 26
Figure 2k: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 12 de 26
Figure 2l: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 13 de 26
Figure 2m: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 14 de 26
Figure 2n: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 15 de 26
Figure 2o: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 16 de 26
Figure 2p: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 17 de 26
Figure 2q: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 18 de 26
Figure 2r: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 19 de 26
Figure 2s: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 20 de 26
Figure 2t: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 21 de 26
Figure 2u: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 22 de 26
Figure 2v: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 23 de 26
Figure 2w: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 24 de 26
Figure 2x: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 25 de 26
Figure 2y: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
Photo 26 de 26
Figure 2z: Direction et force du vent. Les couleurs des flèches correspondent aux couleurs des vitesses du vent dans la figure 1 (source: SLF et MétéoSuisse).
 

Par ailleurs, il a neigé abondamment surtout dans l’ouest et le sud (cf. figures 4, 10). Les températures étaient très douces pour la saison, surtout dans le nord. L’isotherme zéro degré a grimpé depuis en dessous de 1000 m au début de la période examinée à plus de 2000 m à partir du dimanche 15 décembre.

 

 

Vendredi 13 et samedi 14 décembre: Dans l’ouest et le nord, neige fraîche accompagnée de vents tempétueux

Le temps était très nuageux avec une succession de chutes de neige, surtout dans l’ouest et le nord. Le samedi, il y a eu des éclaircies surtout sur le versant sud des Alpes, dans les Grisons et sur l’ouest du versant nord des Alpes et dans le Jura. Dans certaines régions du Valais, il a encore neigé faiblement jusque dans l’après-midi. Le vendredi, la limite des chutes de neige était située à basse altitude sur le versant sud des Alpes et en Valais, et entre 800 et 1200 m ailleurs. Le samedi, elle a grimpé jusqu’aux alentours de 2000 m dans le Jura, dans les Alpes vaudoises et fribourgeoises et dans l’ouest du Bas-Valais, et à environ 1600 m ailleurs sur le versant nord des Alpes et en Valais. Sur le versant sud des Alpes et dans les Grisons, elle se situait aux alentours ou en dessous de 1000 m. Le vent était fort à tempétueux de secteur ouest à nord-ouest (cf. figures 1 et 2). Sur le versant nord des Alpes, un foehn fort de secteur sud soufflait le vendredi.

Depuis jeudi après-midi jusque dans la nuit du samedi au dimanche, les chutes de neige étaient les plus abondantes dans l’ouest et le nord du Bas-Valais avec de 60 à 80 cm (cf. figure 4). Dans le Jura et sur le versant nord des Alpes ainsi que dans la plupart des régions du Haut-Valais, il était tombé de 20 à 40 cm de neige, tandis que dans le Tessin et dans les Grisons, l’apport de neige était plus faible.

 

En raison du vent soufflant en tempête, il n’était pas toujours facile de mesurer la neige fraîche et de la localiser sur le terrain. Elle était en effet intensément transportée par le vent en même temps que de la neige ancienne (cf. photo 5) de sorte que les hauteurs de neige variaient très fort sur de petits espaces. Sur les crêtes et les dos, la neige avait été totalement balayée par le vent, donnant lieu à la formation d’importantes accumulations de neige soufflée dans les endroits abrités du vent.

 

 

En raison des chutes de neige temporairement intenses dans l’ouest et de l’important déplacement de neige par le vent tempétueux, un fort danger d’avalanche (degré 4) était de plus en plus souvent annoncé dans le bulletin d’avalanches: D’abord dans la partie la plus occidentale du Bas-Valais (bulletin du 12 décembre à 17h00), puis dans la partie la plus occidentale et le nord du Bas-Valais (bulletin du 13 décembre à 08h00), puis dans la plupart des régions du Bas-Valais, dans la vallée de Tourtemagne et dans la plupart des régions du nord du Haut-Valais ainsi que dans la région du Grimsel (bulletin du 13 décembre à 17h00 et du 14 décembre à 08h00). En raison de l’activité avalancheuse constatée ces deux jours, il est vraisemblable que le degré de danger 4 (fort) ait été atteint dans la partie la plus occidentale du Bas-Valais, mais seulement partiellement dans les autres régions.

Avec la couverture de neige soufflée, le problème lié à la neige ancienne, qui était déjà latent auparavant, s’est davantage cristallisé le samedi dans les Grisons et dans les régions intra-alpines du Valais (cf. la dernière période couverte par le rapport hebdomadaire). Des ruptures ont été observées dans la couche fragile directement en dessous de la neige soufflée et dans les couches proches du sol. Dans le bulletin d’avalanches se rapportant au dimanche 15 décembre, cette caractéristique a été décrite de manière plus détaillée.

 

Dimanche 15 décembre: La journée la plus agréable de la période examinée par le rapport hebdomadaire avec des déclenchements d’avalanches dans la neige ancienne

Dans l’ouest, la nébulosité était encore variable avec localement de faibles précipitations dans la nuit du samedi au dimanche. La limite des chutes de neige était située entre 1600 et 1800 m. Sous l’action du foehn, la journée était partiellement ensoleillée dans toutes les régions au nord de la crête principale des Alpes. Sur le versant sud des Alpes, des nuages ont commencé à s’accumuler en cours de journée, mais le temps est resté sec. Un vent violent de secteur ouest à sud-ouest soufflait toujours en altitude.

Le dimanche, des déclenchements d’avalanches par des personnes ainsi que quelques départs spontanés d’avalanches pouvaient à nouveau être attribués au problème lié à la neige ancienne, surtout dans les Grisons. Deux de ces avalanches ont été déclenchées le dimanche au Chummer Schwarzhorn (Davos, GR) (cf. photos 6, 7 et 8).

 

Du lundi 16 au jeudi 19 décembre: Nouvelle tempête, neige fraîche dans le sud

Pendant la période du lundi au jeudi, une nouvelle situation avec des courants de secteur sud et un foehn soufflant en tempête a dominé la situation météorologique. Dans le nord, le temps était certes généralement très nuageux, mais il y avait constamment des éclaircies liées au foehn. Sur le versant sud des Alpes, le ciel était couvert avec des précipitations. La limite des chutes de neige se situait entre 1400 et 2200 m.

 

 
Photo 1 de 4
Photo 9a: Chutes de neige du lundi matin au jeudi matin, à chaque fois pour 24 heures. La limite des chutes de neige était située entre 1400 et 2200 m. Source: MétéoSuisse.
Photo 2 de 4
Photo 9b: Chutes de neige du lundi matin au jeudi matin, à chaque fois pour 24 heures. La limite des chutes de neige était située entre 1400 et 2200 m. Source: MétéoSuisse.
Photo 3 de 4
Photo 9c: Chutes de neige du lundi matin au jeudi matin, à chaque fois pour 24 heures. La limite des chutes de neige était située entre 1400 et 2200 m. Source: MétéoSuisse.
Photo 4 de 4
Photo 9d: Chutes de neige du lundi matin au jeudi matin, à chaque fois pour 24 heures. La limite des chutes de neige était située entre 1400 et 2200 m. Source: MétéoSuisse.
 

Au total, il est tombé au-dessus de 2200 m entre dimanche soir et jeudi matin de 20 à 40 cm de neige dans une grande partie du nord et le centre du Tessin ainsi que du Moesano, et de 40 à 60 cm ou plus dans les vallées de la Maggia (cf. figure 10).

 

 

Après que beaucoup de neige avait déjà été transportée par le vent, il ne fallait plus s’attendre par la suite à ce que le vent soufflant toujours en tempête donne lieu à la formation d’accumulations de neige soufflée relativement importantes. La surface neigeuse était généralement irrégulière, dure et rugueuse, ce qui signifie que les nouvelles accumulations de neige soufflée ne se déposaient plus sur une couche fragile. De plus, les couches fragiles plus profondes étaient recouvertes d’une grande épaisseur de neige. C’est pour ces raisons que le danger d’avalanche avait plutôt tendance à diminuer et non à augmenter au nord de l’axe Rhône-Rhin.
La situation était différente dans le sud du Valais et dans les Grisons où les couches fragiles du manteau neigeux n’étaient recouvertes que d’une faible épaisseur de neige: Le danger d’avalanche y était toujours estimé au degré marqué (degré 3). Sur le versant sud des Alpes, il a progressivement augmenté jusqu’au degré 3 (marqué) avec la neige fraîche.
En raison de la douceur du temps et de la pluie, on a à nouveau observé davantage d’avalanches de glissement dans toutes les régions (cf. photo 11).

 

 

La pluie jusqu’à 2200 m et le foehn dans le nord ont entraîné une nette diminution des hauteurs de neige à cause de la fonte aux altitudes basses et moyennes et à cause du tassement à haute altitude. Les hauteurs de neige reprises dans la figure 12 sont celles du jeudi matin à 2000 m.

 

Bulletin d’avalanches

Depuis le vendredi 13 décembre, le bulletin d’avalanches est également diffusé quotidiennement le matin à 08h00.
Des informations relatives à l’utilisation des problèmes liés aux avalanches dans le bulletin d’avalanches peuvent être consultées ici.

Accidents d’avalanche

Au cours de cette période examinée par le rapport hebdomadaire, six avalanches ayant touché des personnes ont été signalées. Dans cinq cas, cela concernait une seule personne; une avalanche a touché trois personnes. Une vue d’ensemble de tous les accidents d’avalanche ayant touché des personnes signalés au cours de l’année hydrologique 2019/20 peut être consultée ici. Le dimanche 15 décembre, un accident mortel d’avalanche s’est produit au Titlis dans le «Laub». Au lac de Brienz, deux bouquetins ont été touchés par une avalanche de glissement et entraînés dans une chute.

Vers le haut

Evolution du danger

Bulletins d'avalanche de cette période.

 

ouvrir le prochain rapport hebdomadaire