Navigation mit Access Keys

Rapport hebdomadaire 01 - 30 juin 2020

Menu principal

 

Beaucoup de neige fraîche surtout en haute montagne, puis à la fin du mois fonte rapide de la neige

Après un début du mois chaud, la météo jusqu’au 20 juin était généralement déterminée par une dépression. Il y a eu de fréquentes précipitations, surtout en haute montagne sous forme de neige. Les conditions y étaient hivernales, tout particulièrement pendant les deux premiers tiers du mois. Quelques avalanches ont été signalées, y compris de neige sèche. Sous l’effet de la chaleur à la fin du mois, la disparition de la neige s’est poursuivie, surtout à moyenne altitude.

 

 
Photo 1 de 9
Activité avalancheuse dans la région de la Bernina après l’abondante neige fraîche. Outre les innombrables avalanches de neige meuble, on a également observé plusieurs avalanches relativement grandes de plaque de neige. Cette grande avalanche de plaque de neige a été vue sur la façade nord du Piz Roseg (Samedan, GR). La rupture se situait à environ 3200 m (photo: P. Duerolf, 12.06.2020).
Photo 2 de 9
Restes d’une avalanche de glissement en pleine verdure. Les blocs de neige avaient jusqu’à 140 cm de hauteur. Ils ont été observés à environ 1800 m près d’Euzanne (Bex, VD; photo: J.-P. Wagnières, 01.06.2020).
Photo 3 de 9
La trace des skis scintille sur le glacier de Fiesch (Fieschertal, VS) en dessous de la Grünhornlücke (photo: SLF/S. Mayer, 01.06.2020).
Photo 4 de 9
Un chamois perplexe face à l’offensive hivernale admire le panorama de la moraine côté nord du glacier de Findelen (2500 m, Zermatt, VS; photo: M. Schön, 05.06.2020).
Photo 5 de 9
Petites avalanches de neige meuble déclenchées par des personnes sur une pente exposée au nord-est à environ 2800 m en dessous de la Schwarzhornfurgga (col de la Flüela, Zernez, GR). A cette altitude, il n’y avait que peu de neige fraîche humide. Cette neige pouvait cependant très facilement se mettre en mouvement sous forme d’avalanches de neige meuble (photo: SLF/M. Buchmann, 06.06.2020).
Photo 6 de 9
Avalanche de neige meuble partant des rochers sur l’Älplihorn (3005 m, Davos, GR). Cette avalanche s’est décrochée spontanément dans la fine couche de neige fraîche. La trajectoire de l’avalanche était déjà à nouveau sans neige, alors qu’à côté il y avait encore de la neige (photo: SLF/C. Pielmeier, 13.06.2020).
Photo 7 de 9
Installation d’une station de mesure automatique destinée à surveiller un glacier rocheux près de Liapeys de Grône (2500 m, Martigny-Combe, VS). Il y avait encore un manteau neigeux assez continu dans la zone plate mais plutôt exposée au nord à l’arrière-plan (photo: J.-L. Lugon, 19.06.2020).
Photo 8 de 9
Avalanches étendues de plaque de neige sur le flanc sud du Breithorn (Zermatt, VS/Italie). Les avalanches s’étaient déclenchées spontanément, vraisemblablement sous l’influence de l’ensoleillement et du réchauffement (photo: B. Jelk, 23.06.2020).
Photo 9 de 9
Un hôtel en pause d’été. Le village d’igloos en dessous du Weissfluhjoch (2685 m, Davos, GR) se transforme d’hébergement agréable en eau de fonte (photo: L. Dürr, 30.06.2020).
 

Météo, conditions et avalanches

Du lundi 1er au mercredi 3 juin: Beaucoup de soleil et de bonnes conditions de randonnées en haute montagne

Le mois de juin a commencé par trois journées généralement ensoleillées et douces. Les conditions pour les randonnées étaient bonnes surtout en haute montagne. Les limites de la neige étaient cependant parfois déjà très élevées.

 

Du 4 au 20 juin: Beaucoup de précipitations, parfois de neige jusqu’à moyenne altitude

Le jeudi 4 juin a commencé une période relativement longue de temps frais déterminé par une zone de basse pression (cf. figure 2) avec une succession de précipitations.

 

Le samedi 6 juin, l’apport de neige atteignait déjà dans certaines régions surtout en haute montagne de 20 à 40 cm de neige, et le dimanche 7 juin, il a ensuite neigé intensément (cf. figure 3). La limite des chutes de neige était descendue jusqu’à 2200 m, et dans les Grisons même jusqu’à 1200 m avec une intensité de précipitations particulièrement forte (cf. figure 4).

 

 

Après une brève interruption, il y a eu de nouvelles précipitations abondantes jusqu’au jeudi 11 juin (cf. figure 5). La limite des chutes de neige oscillait entre 2200 et 2700 m.

 

 

Les vendredi 12 et samedi 13 juin, le temps était assez ensoleillé et doux dans les Alpes. L’abondante neige fraîche en haute montagne et le réchauffement rapide après les chutes de neige ont provoqué de nombreuses avalanches. On a observé à la fois des avalanches de plaque de neige et des avalanches de neige meuble (cf. série de photos en haut – photo 1 ainsi que les photos 6 et 7).

 

 
Photo 1 de 2
Photo 7/1: Avalanche spontanée qui s’est décrochée à environ 3200 m sur le flanc nord du Piz Ela (Bergün Filisur). En examinant de plus près la zone de décrochement, on peut répondre à la question relative au type d’avalanche (photo: C. Bofinger, 13.06.2020).
Photo 2 de 2
Photo 7/2: Dans la zone de décrochement, on reconnaît la rupture linéaire d’une avalanche de plaque de neige. On la devine également plus à gauche sur la photo sur un terrain percé de rochers. Il devait donc y avoir dans le manteau neigeux une couche fragile très étendue. La plaque de neige qui recouvrait cette couche s’est vraisemblablement décrochée sous l’effet du réchauffement important (photo: C. Bofinger, 13.06.2020).
 

Du dimanche 14 juin au samedi 20 juin, le ciel était souvent nuageux. Il y a eu des passages ensoleillés surtout dans l’ouest et le sud. Les précipitations se sont succédé, parfois sous forme d’averses locales ou d’orages. Le cœur des précipitations se situait cependant au nord des Alpes et elles ne tombaient donc pas sous forme de neige.

Du dimanche 21 juin au mardi 30 juin: Beaucoup de soleil, temps chaud et partiellement orageux

Le dimanche21 juin et le lundi 22 juin, l’été faisait encore preuve de retenue dans l’est. Le ciel y était généralement nuageux, tandis que le soleil était généreux dans l’ouest et le sud. Trois journées généralement ensoleillées et chaudes ont suivi ensuite. Plusieurs avalanches de plaque de neige ont été observées plus particulièrement en Valais. Elles étaient vraisemblablement provoquées par l’ensoleillement et le réchauffement (cf. photos 8 et 9).

 

Du vendredi 26 juin au dimanche 28 juin, le temps était chaud et humide et il faisait orageux. Des précipitations sont tombées sous forme d’averses locales. L’isotherme zéro degré se situait toutefois à environ 4000 m (cf. figure 2), de sorte qu’un peu de neige n’était tombé localement qu’en haute montagne.

Pendant la nuit du dimanche au lundi 29 juin, un front froid a apporté jusqu’à 60 mm de précipitations sur le versant nord des Alpes, mais seulement au nord des Alpes. Dans les régions alpines concernées, il n’était souvent tombé que 20 mm de pluie. La limite des chutes de neige était descendue temporairement à environ 3000 m. Sur les sommets les plus hauts des Alpes bernoises, il devait être tombé quelque 20 cm de neige.

Le mois de juin a pris fin par une journée ensoleillée d’une chaleur estivale.

 

Situation neigeuse

En juin, le manteau neigeux continu s’est de plus en plus retiré en haute montagne. La fonte de la neige a été temporairement un peu ralentie par les journées plus fraîches des deux premiers tiers du mois, mais avec la chaleur de la fin du mois, elle a atteint des valeurs très élevées. Le champ de mesure du Weissfluhjoch (2536 m, Davos, GR) était sans neige le lundi 29 juin (cf. photo 10). C’est environ une semaine plus tôt que la date moyenne de fonte totale de la neige (le 8 juillet).

 

 
Photo 1 de 3
Photo 10/1: Situation neigeuse sur le champ de mesure du Weissfluhjoch début juin. La hauteur de neige était de 81 cm (photo: SLF/webcam, 01.06.2020).
Photo 2 de 3
Photo 10/2: Situation neigeuse sur le champ de mesure du Weissfluhjoch vers la mi-juin. La hauteur de neige était de 88 cm et avait même augmenté par rapport au début du mois. Les pentes à l’arrière-plan étaient, elles aussi, à nouveau temporairement enneigées à cause des chutes de neige (photo: SLF/webcam, 1206.2020).
Photo 3 de 3
Photo 10/3: Vers fin juin, le champ de mesure était sans neige. Le premier jour sans neige était le lundi 29 juin (photo: SLF/webcam).
 

Si l’on élargit le champ de vision et que l’on considère à l’échelle de toute la Suisse toutes les stations automatiques IMIS entre 2000 et 3000 m, on obtient une image similaire. Début mai, exactement 9% des 102 stations considérées étaient sans neige. Début juin, déjà plus de 50 % de ces stations étaient sans neige et fin juin, leur part était de 86 % (cf. figure 11).

 

 

Bulletins d’avalanches et accidents d’avalanche

En juin, aucun accident d’avalanche n’a été signalé au SLF.

Cinq bulletins d’avalanches liés à la situation ont été diffusés (les 3, 4, 6, 8 et 11 juin).

En été, des bulletins d’avalanches ne sont diffusés qu’en cas de fortes chutes de neige. Même lorsque le SLF ne diffuse aucun bulletin d’avalanches, il y a lieu de tenir compte de la situation avalancheuse surtout en cas de neige fraîche. Vous pouvez être informé par l’appli White Risk, par SMS ou par flux RSS de la diffusion d’un bulletin d’avalanches.

 

Evolution du danger

Bulletins d'avalanche de cette période.

 

ouvrir le prochain rapport hebdomadaire