Navigation mit Access Keys

Rapport hebdomadaire 1 au 31 août 2018

Menu principal

 

Mois caniculaire et sec se terminant par des précipitations

Le mois d’août était exceptionnellement chaud, très ensoleillé et dans la plupart des régions beaucoup trop sec. Sauf sur les pentes exposées au nord des sommets les plus hauts, la neige avait largement disparu en montagne (cf. la série de photos). Le danger d’avalanche n’a prévalu que brièvement sur les plus hautes montagnes après des averses locales ou des orages. Cette situation a changé le 31 août, lorsque des quantités parfois assez importantes de neige sont tombées en haute montagne et qu’a été diffusé le premier bulletin d’avalanches de l’été 2018.

 
Photo 1 de 13
Série de photos/Photo1: Le glacier Ducan sans neige au milieu d’un désert de pierres gris…
Photo 2 de 13
… contrastant avec la flore de montagne très colorée (photos: SLF/C. Pielmeier, 19.08.2018).
Photo 3 de 13
Snowfarming naturel dans le Drostobel, Davos, GR. À l’arrière-plan, le viaduc de Wiesen des Chemins de fer rhétiques (photo: SLF/E. Hafner 01.08.2018).
Photo 4 de 13
Vue depuis le Schreckhorn (Guttannen, BE) sur la partie supérieure du glacier de Grindelwald et le massif du Wetterhorn. Ce n’est plus que dans les cuvettes qu’il y a encore de la neige (photo: SLF/L. Eberhard 06.08.2018).
Photo 5 de 13
Triste situation! Le Vadret del Forno (Bregaglia, GR) était déjà largement sans neige au début d’août et plusieurs semaines de temps chaud et sec ont encore suivi (photo: SLF/F. Techel 05.08.2018).
Photo 6 de 13
Anciens dépôts d’avalanches ou faible ensoleillement? La vue depuis le Schreckhorn (Guttannen, BE) vers le sud montre encore de la neige sur le glacier sous les pentes raides du Strahlegg orientées au nord-est; ailleurs, la neige a totalement disparu (photo: SLF/E. Hafner 06.08.2018).
Photo 7 de 13
Givre formé pendant l’incursion de froid du 25 août au Rinerhorn, Davos, GR, à un peu plus de 2500 m d’altitude (photo: SLF/C. Pielmeier).
Photo 8 de 13
De la neige! Le massif des Mischabel à Saas-Fee, VS, légèrement saupoudré de neige (photo: P. Schneiter, 26.08.2018).
Photo 9 de 13
Neige tassée ou sol rocheux et sec: des conditions parfaites sur le Rotgrat à l’Alphubel (Täsch, VS). À l’arrière-plan, le Cervin (photo: SLF/L. Eberhard, 27.08.2018).
Photo 10 de 13
Sur les plus hauts sommets des vallées supérieures de la Viège, il y avait encore suffisamment de neige sur les glaciers à la fin du mois d’août. Descente de l’Alphubel qui culmine à 4206 m (Saas-Fee, VS) avec à l’arrière-plan l’Allalinhorn, le Strahlhorn et le Rimpfischhorn (photo: SLF/L. Eberhard, 27.08.2018).
Photo 11 de 13
Snowfarming sur le glacier du Vorab, Laax, GR. Le film de recouvrement a permis de préserver une grande quantité de neige tout au long de l’été. Elle sera utilisée pour la préparation des pistes à l’automne (photo: SLF/H.U. Rhyner, 28.08.2018).
Photo 12 de 13
A haute altitude, la neige n’a pas résisté longtemps sur le sol chaud. Champ d’expérimentation du Weissfluhjoch à 2540 m (Davos, GR) le matin du 1er septembre…
Photo 13 de 13
… et le lendemain (photos: SLF/N. Griessinger 01 et 02.09.2018).
 

Du 1er au 30 août: Temps généralement ensoleillé et chaud, pratiquement plus aucune neige

A nouveau un temps ensoleillé, chaud et sec. Selon MétéoSuisse, ce mois d’août était le troisième le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. Depuis avril, tous les mois sont trop chauds, avec des niveaux de température entre le deuxième et le cinquième rang. Par conséquent, l’été était également le troisième été le plus chaud après 2003 et 2015.

La vague de chaleur de début août s’est fait ressentir jusqu’en haute montagne avec une isotherme zéro degré longtemps au-dessus de 4000 m (cf. figure 2). De plus, le temps était souvent ensoleillé. Ce n’est que localement qu’il y a eu des précipitations orageuses significatives et cela sous forme de pluie également en haute montagne.

 

Pendant la nuit du 9 au 10 août, un front froid a apporté quelque 10 mm de pluie, et dans le Tessin jusqu’à 40 mm. La limite des chutes de neige était descendue jusqu’à un peu plus de 3000 m. Sur le Dom, ces précipitations pourtant assez faibles ont suffi pour donner lieu à une petite avalanche de plaque dans la neige soufflée fraîche (cf. photo 3). Etant donné qu’elle s’était produite sur la trace menant au Dom, on ne peut pas exclure un déclenchement par des personnes. L’avalanche était toutefois trop petite et le terrain trop plat pour provoquer des dommages.

 

Après une brève accalmie, un nouveau front froid les 13/14 août a apporté quelque 20 cm de neige fraîche au-dessus de 3000 m sur le versant nord des Alpes; plus au sud, l’apport de neige était plus faible. Dès le 15 août, il faisant cependant à nouveau très chaud avec un temps ensoleillé et généralement sec à part quelques orages locaux.

Les 24/25 août, une incursion d’air froid a apporté de 10 à 20 cm de neige fraîche sur le centre et l’est du versant nord des Alpes ainsi qu’en Engadine. La limite des chutes de neige est descendue depuis 3300 m dans le nord jusqu’en dessous de 2000 m, de sorte que le dimanche matin les montagnes du centre et de l’est de la Suisse présentaient brièvement un aspect hivernal au-dessus de la limite de la forêt.

A partir du 26 août, l’isotherme zéro degré est rapidement montée et les versants sud étaient à nouveau sans neige jusqu’aux sommets les plus hauts. De la neige était seulement présente sur les pentes à l‘ombre des montagnes les plus élevées (cf. photo 4). Sur les 4000 m, les conditions étaient ainsi souvent parfaites pour les randonnées, avec un sol rocheux sans neige ou de la neige tassée. Sur les glaciers situés à plus basse altitude, en revanche, la neige avait déjà totalement disparu depuis plusieurs semaines (cf. photo 5).

 

31 août: Chutes de neige en haute montagne et premier bulletin d’avalanches de cet été

A la fin du mois, la météo s’est dégradée. Le 31 août, d’intenses précipitations ont touché le sud et les Grisons. Le cœur de ces précipitations s’est ensuite déplacé vers le centre et l’est du versant nord des Alpes. A la fin de cet épisode, le 1er septembre, les quantités atteignaient de 40 à 60 mm de pluie dans une grande partie de l’est et localement jusqu’à 80 mm (cf. figure 6 et photo 7).

La limite des chutes de neige était descendue depuis 3200 m au début à environ 2500 m, et sur le centre et l’est du versant nord des Alpes brièvement à environ 2200 m. La neige était tombée intégralement en haute montagne dans le voisinage des sommets, l’apport étant le plus important à la région de la Bernina avec quelque 80 cm. Cette quantité de neige répond aux critères de diffusion d’un bulletin d’avalanches en été. Elle avait été correctement prévue par les modèles météo, de sorte que le premier bulletin d’avalanches de l’été 2018 a été diffusé. Il est possible d’être informé par notification Push ou par SMS de la diffusion d’un bulletin d’avalanches lié à la situation.

 
 

ouvrir le prochain rapport hebdomadaire