Navigation mit Access Keys

Rapport hebdomadaire 01-30 juin 2018

Menu principal

 

Disparition rapide de la neige à haute altitude

Tout comme les mois d’avril et de mai, le mois de juin était également chaud et sec. La fonte rapide de la neige s’est dès lors poursuivie, la neige disparaissant même largement, y compris à haute altitude. Aucun bulletin d’avalanches n’a été diffusé en juin. Un accident mortel d’avalanche s’est produit le 10 juin sur la paroi nord du Lenzspitze (VS).

 
Photo 1 de 10
Neige sous forme solide et liquide au lac du Bärentälli en dessous de l’Älplihorn (Davos, GR) (photo: SLF/M. Phillips, 16.06.2018).
Photo 2 de 10
Image fantôme et halo au Pizzo Stella (3163 m, Valle di Lei, I) le samedi 2 juin. Le soleil se trouve derrière le photographe et projette une ombre sur la couche de brouillard (image fantôme). La lumière du soleil est réfléchie sur les gouttelettes de brouillard formant un halo coloré (photo: SLF/Th. Stucki).
Photo 3 de 10
La neige est partie, mais les dégâts d’un hiver rigoureux demeurent. Le déblaiement dans la vallée de Tourtemagne (VS) occupera encore un certain temps les entreprises forestières (photo: G. Rovedatti 02.06.2018).
Photo 4 de 10
Bois de chauffage en abondance? Egalement dans la vallée de Tourtemagne (VS) (photo: G. Rovedatti 02.06.2018).
Photo 5 de 10
Chalet détruit entre Meiden et Blüomatt dans la vallée de Tourtemagne (VS) (photo: G. Rovedatti 02.06.2018).
Photo 6 de 10
Avalanche (au centre de la photo) jusque sur la couche de glace sur la face nord du Hohberghorn (massif des Mischabels, VS). Cette avalanche a sans doute été déclenchée par une avalanche de neige meuble. Une avalanche similaire a été déclenchée le 10 juin sur la face nord-est du Lenzspitze par un skieur qui a perdu la vie dans l’accident (photo: SLF/St. Mayer, 10.06.2018).
Photo 7 de 10
Les champs de mesure de haute altitude ont également été pris d’assaut. Par exemple le champ de mesure du SLF sur l’Egginer, dans le domaine skiable de Saas Fee (VS), 2645 m. A la mi-juin, il y avait encore plus d’un mètre de neige, et le 30 juin, la neige avait totalement disparu (photo: P. Schneiter, 15.06.2018).
Photo 8 de 10
Image typique de fonte à la surface neigeuse sur le champ de mesure de l’Egginer (VS, 2645 m). Dans ce cas, il est difficile de lire la hauteur de neige sur la jauge (photo: P. Schneiter, 15.06.2018).
Photo 9 de 10
Sur la face nord ainsi qu’aux endroits où le plus de neige s’est déposé tout au long de cet hiver, la neige résiste le plus longtemps à la fonte totale. Sur cette photo (à l’avant-plan), les derniers flocons de neige se trouvent côté nord derrière les fractures du terrain (corniches) et dans les cuvettes. Vue depuis Altein (Davos, GR) en direction du sud-est, avec à l’arrière-plan le P. Kesch (3418 m, Bergün Filisur, GR) à gauche et le P. Uertsch (3267 m, Bergün Filisur, GR) à droite dans les nuages (photo: SLF/Th. Stucki, 19.06.2018).
Photo 10 de 10
Neige rougeâtre? Ce n’est pas de la poussière du Sahara mais des colonies d’algues de neige comme ici dans le Val Maighels (photo N. Levy, 26.06.2018).
 

Météo

 

Du vendredi 1er juin au vendredi 8 juin: Temps chaud, marais barométrique

Le mois de juin a débuté par une situation de marais barométrique avec une augmentation typique du danger d’avalanche en cours de journée. Les courants du sud ont donné lieu à des averses et des orages en cours de journée, surtout dans les régions du sud des Alpes. En haute montagne, l’isotherme zéro degré de même que la limite des chutes de neige se situaient alors le plus souvent au-dessus de 3500 m (cf. figure 1). Pendant cette période, on n’a pas enregistré de quantités significatives de neige fraîche.

Samedi 9 et dimanche 10 juin: Temps ensoleillé, très chaud

Sous l’influence d’une zone de haute pression relativement importante, le week-end des 9 et 10 juin était ensoleillé et très doux. L’isotherme zéro degré était montée nettement au-dessus de 4000 m (cf. figure 1).

Lundi 11 et mardi 12 juin: Orages extrêmes

Dans le Jura et depuis le sud du Haut-Valais jusque dans l’ouest du Tessin, il est tombé le lundi de 30 à 50 mm de pluie avec une limite des chutes de neige aux alentours de 3300 m. Ce n’était que sur les hauts sommets du sud du Haut-Valais que l’on a observé un peu de neige fraîche.

Dans la nuit du lundi au mardi, de violents orages ont traversé l’ouest apportant à Lausanne un record de précipitations (41 mm en 10 min). Les orages n’ont toutefois touché les Alpes que de manière marginale et n’ont dès lors pas eu d’effet notable sur la situation neigeuse et avalancheuse.

En journée, le temps était souvent gris avec constamment de la pluie ainsi qu’un peu de neige au-dessus de 3000 m.

Mercredi 13 juin: Front froid

Dans la nuit du mardi au mercredi, un front froid a traversé les Alpes. En journée, le temps était gris, sauf dans le sud du Haut-Valais et dans le Tessin, qui ont bénéficié d’un peu de soleil. En l’espace de trois jours, du lundi au mercredi, il est tombé jusqu’à 60 mm de pluie ou 60 cm de neige au-dessus de 3500 m. Les critères régissant la diffusion d’un bulletin d’avalanches en été n’étaient pas atteints à cette occasion.

 

Du jeudi 14 au jeudi 21 juin: Temps généralement ensoleillé et de plus en plus chaud

La mi-juin était marquée par l’influence de l’anticyclone des Açores et donc généralement ensoleillée. Ce n’est que le dimanche 17 juin qu’il y a eu quelques averses sur le versant nord des Alpes. Les températures ont à nouveau augmenté de sorte que l’isotherme zéro degré se situait nettement au-dessus de 4000 m du mardi 19 au jeudi 21 juin (cf. figure 1).

Vendredi 22 juin: Faible front froid

Dans la nuit du jeudi au vendredi, un faible front froid a apporté de 5 à 15 mm de précipitations sur le centre et l’est du versant nord des Alpes ainsi que dans le nord des Grisons. La limite des chutes de neige était alors descendue à 2500 m, mais, à cette altitude, le sol était tellement chaud que la neige fondait. Pendant la journée, le temps est rapidement redevenu ensoleillé, mais il demeurait frais en raison d’un vent violent de secteur nord.

Du samedi 23 au samedi 30 juin: A nouveau beaucoup de soleil et des températures en hausse

Jusqu’à la fin du mois, il y a eu à nouveau beaucoup de soleil, surtout dans l’ouest et le sud. Dans le nord-est, le ciel était parfois plus couvert en journée. Dans le nord-est également, avec une isotherme zéro degré entre 3000 et 3500 m, il faisait un peu plus frais que dans l’ouest où l’isotherme zéro degré se situait souvent au-dessus de 4000 m.

 

Evolution des hauteurs de neige

La diminution rapide des hauteurs de neige en mai (cf. rapport hebdomadaire de la première moitié de mai et rapport hebdomadaire de la seconde moitié de mai) s’est poursuivie en juin. En raison des températures douces (cf. bulletin de MétéoSuisse), d’une part, la fonte de la neige s’est accélérée, et d’autre part, il n’y a pas eu de précipitations importantes sous forme de neige.

Sur le champ de mesure du SLF au Weissfluhjoch à Davos (2536 m, GR), les 118 cm restants de neige (hauteur de neige au 1er juin) ont entièrement disparu en 20 jours. Le champ de mesure était totalement sans neige le 21 juin, soit 18 jours avant la date moyenne de fonte totale de la neige, à savoir le 9 juillet. La diminution de la hauteur de neige au printemps 2018 était exceptionnelle, puisque le Weissfluhjoch n’a encore jamais connu un semestre hivernal au cours duquel la hauteur maximale de neige était plus importante et la date de fonte totale de la neige aussi précoce.

 

On peut voir clairement les nouveaux maxima de hauteur de neige enregistrés en janvier avec des valeurs supérieures à 3 m. Par la suite, une diminution sensible des hauteurs de neige a été constatée: le 1er avril, il y avait encore 286 cm de neige et le 21 juin, la neige avait entièrement disparu du champ de mesure.

Le même graphique avec la forte réduction des hauteurs de neige, illustrée de manière exemplaire par le champ de mesure du SLF au Weissfluhjoch, vaut également pour d’autres stations et est confirmé par l’évolution de l’équivalent en eau de la neige dans toutes les régions de Suisse (cf. figure 4).

 
 
 

Avalanches et accidents

En raison des températures élevées, le danger principal résidait dans les avalanches de neige mouillée. Au total, seulement quelques avalanches ont été signalées au SLF, mais elles comprenaient aussi plusieurs accidents d’avalanche:

Le 3 juin au Gross Windgällen (UR): Après l’ascension de la face nord et lors de la descente par la voie habituelle (flanc nord-est, environ 3000 m), une personne a été touchée par un glissement de neige mouillée et emportée sur des bandes rocheuses. Elle a été grièvement blessée mais a survécu à l’accident.

Le 10 juin au Lenzspitze (VS): Lors de la descente sur la paroi nord-est, un skieur a été touché et emporté par une avalanche de plaque de neige. Il a été tué par la chute.

Le 12 juin au Grand-Saint-Bernard (VS): Une avalanche de neige mouillée (déclenchée par la forte pluie) a enseveli la route du col, qui a ensuite dû être fermée.

Le 20 juin à l’Eiger (BE): Sur un chemin de randonnée en dessous de la paroi nord de l’Eiger, un randonneur a été touché par une avalanche de neige mouillée et légèrement blessé.

Tous ces accidents se sont produits par temps très chaud avec une isotherme zéro degré au-dessus de 4000 m ou par forte pluie.

Aucun bulletin d’avalanches n’a été diffusé en juin. En été et en automne, le SLF ne diffuse de bulletin d’avalanches que par fortes chutes de neige.

Même lorsque le SLF ne diffuse pas de bulletin d’avalanches, il convient de tenir compte de la situation avalancheuse également en été. Vous pouvez être informé de la diffusion d’un bulletin par notification Push, SMS ou flux RSS.

Vers le haut

 

ouvrir le prochain rapport hebdomadaire