Navigation mit Access Keys

Rapport hebdomadaire 28 avril-04 mai 2017

Menu principal

 

Conditions de plein hiver à haute altitude et en haute montagne

 
Photo 1 de 8
Photo 1: Cette impressionnante avalanche poudreuse sur le versant nord-est du Muttenchopf (2482 m, Glaris Sud) a été déclenchée artificiellement le samedi 29 avril (photo: R. Stuessi).
Photo 2 de 8
Der lockere Neuschnee wurde am vergangenen Wochenende von Wind und Sonne bearbeitet. Dadurch ergab sich dieses lustige Spurenbild, bei dem die Spuren vom Vortag höher waren als der umliegende Schnee (Wistätthore, 2362 m, Saanen, BE; Foto: U. Grundisch, 30.04.2017).
Photo 3 de 8
Der teils ergiebige Neuschneefall auf den warmen Boden führte zu zahlreichen Gleitschneerissen und Gleitschneelawinen (Vals, GR; Foto: U. Berni, 28.04.2017).
Photo 4 de 8
Ungewöhnlich für die Jahreszeit lagen am Samstag, 29.04 in der Innenstadt von St. Gallen noch grosse Schneehaufen (Foto: L. Meier).
Photo 5 de 8
Blick vom Pilatus (2118 m, Hergiswil, NW) auf den Vierwaldstättersee und Luzern. In der letzten Berichtsperiode schneite es weit herunter, selbst am Sonntag, 30.04 gab es auf 800 m noch letzte Schneereste (Foto: SLF/G.Darms).
Photo 6 de 8
Schneefahnen über den imposanten Pfeilern des Piz Palü (3900 m, Pontresina, GR) gab es am Sonntag, 30.04 (Foto: T. Schneidt).
Photo 7 de 8
Der Südföhn verfrachtete am Sonntag, 30.04, vor allem in den typischen Föhngebieten den Neuschnee der letzten Berichtsperiode (Flüelatal, Davos, GR; Foto: SLF/Th. Stucki).
Photo 8 de 8
Der schneebedeckte Gridone (2188 m, Centovalli, TI) mit saftig grünen Wäldern im Vordergrund, dieses Bild bot sich dem Betrachter am Mittwoch, 03.05 (Foto: D. Silbernagel).
 

Météo et situation avalancheuse

Vendredi 28 avril: Fin d’une période de chutes de neige de plusieurs jours

Le vendredi a mis fin à une période de quatre jours de chutes de neige (cf. dernier rapport hebdomadaire). Dans le sud et l’ouest, il y avait déjà des éclaircies pendant la journée. Dans l’est, les précipitations, affaiblies, ont persisté jusqu’au vendredi soir. L’apport de neige était le plus abondant sur le centre du versant sud des Alpes sans le Sottoceneri, sur la crête principale des Alpes depuis le col du Lukmanier jusqu’au col de la Bernina ainsi que dans le val Poschiavo avec 100 à 140 cm (cf. figure 2).
Dans le nord, la limite des chutes de neige est descendue jusqu’à basse altitude dès la nuit du mercredi au jeudi 27 avril. Dans le sud, ceci ne s’est produit qu’à la fin des précipitations dans la nuit du jeudi au vendredi.

Des conditions avalancheuses critiques régnaient sur une grande partie du territoire. Là où le vent jouait un rôle, des avalanches pouvaient être déclenchées facilement. Des signaux d’alarme tels que des bruits sourds et la formation de fissures lors du passage sur le manteau neigeux ont été signalés. A posteriori, le degré de danger 4 (fort) aurait été justifié dans les principales régions touchées par les précipitations, non seulement le jeudi 27 avril mais également le vendredi. Avec quelque 50 cm de neige fraîche, il y est tombé nettement plus de neige que prévu dans la nuit du jeudi au vendredi.

 
Samedi 29 et dimanche 30 avril: Week-end ensoleillé

La nuit du vendredi au samedi était encore partiellement couverte dans l’est, mais claire ailleurs. La journée était ensoleillée en montagne. Dans la nuit du samedi au dimanche, des nuages ont envahi le ciel, d’abord sur l’ouest de la crête principale des Alpes, puis en cours de journée également sur le centre du versant sud des Alpes. Dans le nord, le temps était resté ensoleillé avec du foehn de secteur sud. Les températures ont à nouveau augmenté quelque peu, passant à +3 °C dans le nord et 0 °C dans le sud à la mi-journée à 2000 m. Après que le samedi le vent était le plus souvent faible, le dimanche un vent modéré à fort de secteur sud soufflait en altitude.

Le samedi, première journée de beau temps après la période de chutes de neige, des conditions de plein hiver prévalaient à haute altitude et en haute montagne. Le samedi, un danger marqué d’avalanche (degré 3) était annoncé (cf. Évolution du danger) sauf dans le centre du Valais, où l’apport de neige était le plus faible. Des avalanches ont pu être déclenchées artificiellement avec succès (cf. photo 1) et des déclenchements par des personnes ont également été signalés. Là où la neige fraîche était tombée sur un sol pratiquement nu, on pouvait en profiter sans risque (cf. photo 3). Sous l’effet de l’humidification de la neige fraîche, il y a eu en cours de journée de nombreuses coulées ainsi que des avalanches de glissement (cf. galerie de photos) sur les pentes herbeuses raides.

 

Dans la nuit du samedi au dimanche, la neige humidifiée en surface a gelé et une croûte cassante s’est formée sur une grande partie du territoire. Le dimanche, ce n’était plus que sur les pentes très raides exposées au nord que l’on trouvait encore de la neige poudreuse. Mais c’est précisément sur ces pentes que le vent de secteur sud a donné lieu à la formation d’accumulations fragiles de neige soufflée (cf. photo 4).

 
Du lundi 1er mai au jeudi 4 mai: Temps variable, neige jusqu’à moyenne altitude

Dans la nuit du dimanche au lundi, le vent de secteur sud est descendu jusque dans les vallées du nord touchées par le foehn. Dans l’ouest et le sud, il y a eu des précipitations. Celles-ci ont traversé les Alpes suisses en cours de journée et étaient accompagnées d’un vent modéré de secteur nord-ouest.
Dans la nuit du lundi au mardi, les chutes de neige ont également cessé dans l’est. La journée était encore le plus souvent ensoleillée dans l’est et le sud jusqu’à l’après-midi. Le vent s’était orienté au sud-ouest. Dans l’ouest, des nuages avaient à nouveau envahi le ciel et, le mardi après-midi, il y a eu de faibles précipitations dans cette partie du pays.
Pendant les nuits du mardi au mercredi et du mercredi au jeudi, il a à chaque fois neigé un peu sous forme d’averses. La journée du mercredi était assez ensoleillée dans le nord et l’ouest, mais nuageuse dans l’est. Le jeudi, la nébulosité était variable partout. Au cours de ces deux journées, le vent était le plus souvent faible de secteur sud.
Globalement, au-dessus de 2000 m environ, entre dimanche soir et jeudi matin, il est tombé de 15 à 30 cm de neige sous forme d’averses sur une grande partie du territoire, et jusqu’à 50 cm de neige dans le sud (cf. figure 5).

 

Le danger principal résidait dans la neige fraîche et les accumulations de neige soufflée déjà relativement anciennes. Celles-ci se rencontraient surtout dans le voisinage des crêtes et des cols. En raison de la direction variable du vent, toutes les expositions étaient concernées. C’était précisément le décrochement des accumulations fraîches de neige soufflée qui pouvait parfois être provoqué facilement (cf. photo 6).
Pendant la période de chutes de neige de plusieurs jours de la semaine précédente, une mise en garde portait d’abord encore sur le risque de ruptures dans les couches profondes du manteau neigeux sur les pentes exposées au nord au-dessus de 2400 m environ. Pendant tout le mois d’avril, seules très peu de ruptures dans la neige ancienne ont toutefois été observées. Et même en présence d’une importante surcharge dans certaines régions, il n’y a eu que peu d’avalanches dans la neige ancienne fragile. Il en était d’ailleurs de même dans les pays alpins voisins. C’est la raison pour laquelle ce type de danger n’a plus été mentionné dans le bulletin d’avalanches au cours de l’évolution ultérieure de la période examinée par le rapport hebdomadaire.


 

Situation neigeuse

Avec la succession de chutes de neige et les températures relativement froides de début mai à 2000 m sur le versant nord des Alpes et dans la partie nord du centre du versant sud des Alpes, il y avait souvent de 150 à 300 cm neige (cf. figure 7).

 

Accidents d’avalanche

Au cours de cette période examinée par le rapport hebdomadaire, les accidents suivants impliquant des personnes ont été signalés au Service des avalanches:

  • Samedi 29 avril: Gfroren Horn (Davos, GR), pente exposée au nord à environ 2700 m, une personne touchée
  • Dimanche 30 avril: col de la Scaletta (Davos, GR), pente exposée au nord à 2480 m, une personne touchée

Nous sommes toujours heureux de recevoir des informations via l’appli White Risk du SLF ou notre site internet. Le prochain rapport hebdomadaire paraîtra le lundi 15 mai.


Vers le haut

Evolution du danger

Bulletins d'avalanche de cette période.

 

ouvrir le prochain rapport hebdomadaire