Navigation mit Access Keys

Wochenbericht 01. - 31. August 2019

Main menu

 

Temps variable, neige fraîche uniquement sur les sommets les plus hauts et de plus en plus de zones de glace vive lors de randonnées passant par les névés

Entre les passages ensoleillés, il y a eu temporairement de fortes précipitations – généralement sous forme de pluie. En raison de la chaleur, ce n’est que sur les sommets de haute montagne qu’il est tombé des quantités importantes de neige. Au début, les conditions étaient le plus souvent bonnes pour les randonnées en montagne et en altitude. Avec la fonte de la neige, de plus en plus de glace vive est apparue fin août sur les glaciers.

 
Image 1 of 10
Le mois d’août offrait souvent de bonnes conditions pour les randonnées en altitude, alors qu’au cours de ce mois la neige disparaissait de plus en plus sur les glaciers. Cette réalité est illustrée par la vue depuis le Schreckhorn (4078 m) sur l’Eiger (3970 m), le Mönch (4107 m), la Jungfrau (4158 m) et les Fiescherhörner (4049 m), où les langues des glaciers étaient largement à vif à la fin du mois (Grindelwald, BE ou Fieschertal, VS) (photo: SLF/A. Haberkorn, 25.08.2019).
Image 2 of 10
Le dimanche, 4 août, la neige avait prèsque disparu sur les résidus du Pizolgletscher (2700 m environ, Mels, SG). Des champs de neige étaient encore présents sur les versants nords en-dessus de 2400 m environ (photo: SLF/Th. Stucki).
Image 3 of 10
Le processus de fonte totale de la neige peut également être observé sur cette photo à la cabane de la Dent Blanche (3500 m, Evolène, VS), où de plus en plus de glace vive apparaît sur le Plateau d’Hérens (photo: SLF/L. Eberhard, 09.08.2019).
Image 4 of 10
Début août, l’imposante face nord du Lenzspitze (2494 m, Saas-Fee, VS) affichait une couleur blanc vif grâce à un peu de neige fraîche, tandis qu’à l’avant-plan le glacier Hohbalm un peu plus bas était déjà sans neige (photo: SLF/M. Phillips, 09.08.2019).
Image 5 of 10
Parmi les nombreuses randonnées en altitude très appréciées, il y avait celle du Piz Palü dans la Bernina (3900 m, Pontresina, GR; photo: T. Marth, 16.08.2019), …
Image 6 of 10
… celle de l’Aletschhorn en Valais (4193 m, Fieschertal, VS) (photo: SLF/L. Eberhard, 18.08.2019), …
Image 7 of 10
… ou celle de la région du Mont Rose, ici avec la Pointe Zumstein (4562 m) à l’avant-plan et la Pointe Dufour (4634 m) à l’arrière-plan (Zermatt, VS) (photo: B. Breitegger, 19.08.2019).
Image 8 of 10
Comme d’habitude, en cette période de l’année, le grand glacier d’Aletsch (VS) est en grande partie sans neige et il régresse à un rythme effrayant. Ce gros plan montre les fascinantes nuances de couleur et les structures de la glace (photo: E. Korby, 15.08.2019).
Image 9 of 10
En dehors des hautes Alpes, il y avait encore en de nombreux endroits des restes de l’hiver neigeux écoulé. Ce dépôt entouré de verdure se trouve dans le Val Susauna (S-chanf, GR) en dessous du Piz Müsella à environ 2100 m (photo: SLF/R. Kenner, 18.08.2019).
Image 10 of 10
Également au Gemsstock (2961 m, Andermatt, UR) avec vue en direction du sud, on pouvait encore voir quelques champs nuageux à la fin du mois. Le glacier Ober Satzgletscher sur le flanc nord du Pizzo Centrale à l’arrière-plan est déjà pour moitié sans neige (photo: SLF/A. Haberkorn, 27.08.2019).
 

Météo et neige

En altitude, août 2019 se classe parmi les mois d’août les plus chauds depuis le début des mesures. Selon le bulletin climatologique de MétéoSuisse, les stations de mesure du Jungfraujoch et du Grand-Saint-Bernard ont enregistré avec respectivement 1,6 °C et 1,9 °C au-dessus de la température normale le septième et le cinquième mois d’août le plus chaud depuis le début des mesures. Les températures maximales à 3000 m se situaient souvent entre 5 et 10 °C (cf. figure 1).

 

Après un temps variable au début du mois d’août (cf. photo 2), le week-end des 3 et 4 août était assez ensoleillé.

 

Du lundi 5 au mercredi 7 août, il est souvent tombé de la pluie. Les averses et les orages étaient parfois intenses. Sur une grande partie du territoire, on enregistrait de 20 à 40 mm de précipitations, en Haute-Engadine jusqu’à 50 mm, mais dans de grandes parties du Valais, en revanche, uniquement jusqu’à 20 mm. La limite des chutes de neige était descendue seulement temporairement en dessous de 3500 m, de sorte que seuls les sommets alpins les plus élevés bénéficiaient d’un peu de neige fraîche (cf. photo 3).

 

Après deux journées de temps sec, de violents orages le vendredi soir 9 août inauguraient la phase suivante de précipitations dans le nord. Les précipitations étaient les plus fortes pendant la journée du dimanche 11 août et du lundi 12 août (cf. figure 4). Pendant les précipitations, la limite des chutes de neige se situait assez longtemps au-dessus de 3500 m et ce n’est que dans le courant de la journée du lundi qu’elle est descendue temporairement à environ 3000 m. Ce n’était donc que sur les plus hauts sommets des Alpes qu’il était tombé un peu de neige. Il n’est dès lors pas étonnant que les précipitations aient déclenché quelques coulées de boue et éboulements, mais aucune avalanche n’a été signalée.

 

Du mardi 13 au vendredi 16 août, le temps s’est calmé sous l’influence d’une faible zone de haute pression. Il est cependant resté assez frais (cf. figure 1). Avec un peu de neige fraîche en altitude, les conditions étaient optimales pour de nombreuses randonnées (cf. photo 5).

 

Exactement le week-end des 17 et 18 août, l’été a fait son grand retour avec deux journées caniculaires. Le dimanche soir 18 août, de violents orages inauguraient l’épisode suivant de précipitations, qui a pris fin dans la nuit du mardi au mercredi 21 août également dans l’est. La limite des chutes de neige était descendue uniquement de manière hésitante depuis 3500 m jusqu’en dessous de 3000 m. Une fois de plus, la neige n’avait persisté qu’en haute montagne, avec des quantités relativement importantes seulement au-dessus de 3800 m.

 
Jusqu’au samedi 24 août, le temps était ensuite variable avec quelques averses. Du dimanche 25 août jusqu’à la fin du mois, un temps estival beau et chaud prévalait à nouveau avec beaucoup soleil ainsi que des averses et des orages en cours de journée.
En raison des températures élevées, le manteau neigeux a continué de fondre sur les glaciers. En dessous de 3200 m, les glaciers étaient souvent sans neige et, même aux altitudes relativement élevées, de la glace vive apparaissait de plus en plus souvent (cf. photo 7).
Photos 7: Comparaison de la couverture neigeuse du Jungfraufirn en dessous de la Jungfrau (4158 m, Fieschertal, VS) entre le 1er et le 31 août. Les zones avec de la glace vive ont nettement augmenté, les dernières poches de neige ont également disparu dans les rochers et la surface neigeuse a pris une couleur brunâtre fin août, ce qui favorise la poursuite de la fonte (photos: webcam jungfrau.ch, 01.08.2019 et 31.08.2019).
 

Restes de l’hiver 2019

En août, on pouvait également en de nombreux endroits et à des altitudes étonnamment basses trouver des résidus de dépôts d’avalanches de l’hiver 2018/19. C’est impressionnant de voir combien de temps il faut jusqu’à ce que le cône compact d’une avalanche ait entièrement fondu, surtout lorsqu’il est recouvert de restes d’arbres et de terre (cf. photos 8 et 9).

 
Image 1 of 2
Photo 8a: Dépôt d’une avalanche à près de 1300 m d’altitude dans les gorges de Zügen (Davos, GR). A la mi-août et après de nombreuses journées chaudes, il restait encore une grande partie du dépôt d’une avalanche (photo: SLF/L. Eberhard, 13.08.2019).
Image 2 of 2
Photo 8b: Par rapport à la mi-juillet, on voit cependant que le dépôt a un peu diminué de volume (photo: SLF/C. Seupel, 15.07.2019.
 
Image 1 of 2
Photo 9a: Les dommages provoqués par une avalanche également encore bien visibles à St. Martin (1350 m, Pfäfers, SG). En dessous de la grande quantité de bois, il reste encore un peu de neige (photo: SLF/L. Dürr, 01.09.2019).
Image 2 of 2
Photo 9b: Compte tenu de l’ampleur qu’avait encore début juin ce dépôt d’avalanche, il n’est pas surprenant qu’il survive vraisemblablement à l’été (photo: D. Gerstgrasser, 02.06.2019). D’autres photos peuvent être consultées dans le rapport mensuel de juin 2019.
 

Accidents d’avalanche

En août, aucun accident d’avalanche n’a été signalé au SLF.

 

Bulletin d’avalanches

Aucun bulletin d’avalanches lié à la situation n’a été diffusé en août. Le dernier bulletin d’avalanches de l’été 2019 remonte au 10 juin.

En été et en automne, le SLF ne publie de bulletin d’avalanches qu’en cas de fortes chutes de neige. Même si le SLF ne diffuse aucun bulletin d’avalanches, il y a lieu de tenir compte de la situation avalancheuse également en été. Vous pouvez être informé de la diffusion d’un bulletin d’avalanches via alerte Push, SMS ou flux RSS.

Le prochain rapport mensuel paraîtra début octobre.

To top