Navigation mit Access Keys

Wochenbericht 27. April-03. Mai 2018

Main menu

 

D’abord une situation de foehn avec d’abondantes précipitations dans le sud, puis un temps variable et frais

Dans le nord, la période examinée par le rapport hebdomadaire a commencé sous le soleil. Après des nuits claires, de bonnes conditions de randonnées prévalaient le matin. Sous l'appui du foehn, le temps était devenu très doux (cf. figure 1). Il neigeait abondamment dans les hautes montagnes du sud. A partir du mardi 1er mai, le temps était le plus souvent nuageux et plus frais. En haute montagne, les conditions étaient de plus en plus comparables à celles qui prévalent en plein hiver, tout particulièrement dans les régions de la crête principale des Alpes avec les précipitations les plus fortes. Le danger d'avalanche de neige mouillée diminuait nettement.

 
Image 1 of 10
Offensive hivernale en Valais! Ces 5 derniers jours, il est souvent tombé 1 mètre de neige voire plus sur la crête principale des Alpes du Haut-Valais (photo: webcam de Längflue, 2874 m, Saas-Fee, VS, 03.05.2018).
Image 2 of 10
Les restes de ce rocher ont été retrouvés dans le Val Sagliains (Zernez, GR) (photo: SLF/E. Hafner, 27.04.2018).
Image 3 of 10
Cette avalanche de glissement a glissé sur une pente de la Pointe de Pré Fleuri (Bex, VD) exposée au nord à une altitude d’environ 2380 m. L’avalanche s’était décrochée entre le 20 et le 22.04.2018 sur un fond rocheux lisse…
Image 4 of 10
… et elle a atteint une longueur d’environ 1,5 km. La zone de dépôt se situe à une altitude d’environ 1640 m (photos: J. Vallet, 27.04.2018).
Image 5 of 10
Plusieurs avalanches de neige mouillée se sont décrochées sur les pentes très raides exposées au sud au-dessus du col de l’Oberalp (2043 m, Tujetsch, GR) et ont franchi la galerie de protection (photo: N. Levy, 27.04.2018).
Image 6 of 10
Une avalanche de plaque de neige au Piz Linard (3410 m, Zernez, GR). Rupture sur les pentes extrêmement raides exposées au sud-ouest et percées de rochers…
Image 7 of 10
… et dépôt dans le fond du Val Sagliains (Zernez, GR; photos: SLF/ E. Hafner, 28.04.2018).
Image 8 of 10
Rupture d’une avalanche de plaque de neige sur une pente très raide du Pic Chaussy (Ormont-Dessous, VD) exposée au nord à une altitude d’environ 2100 m. Le date où elle s’est produite n’est pas connue; l’avalanche a été photographiée le 28.04.2018 (photo: E. Muller).
Image 9 of 10
Belles conditions printanières le 28.04.2018 lors de la montée du Génépi (2881 m, Orsière, VS). En raison du foehn, la surface neigeuse n’a pas bien gelé et était dès lors peu portante (photo: P. Degonda).
Image 10 of 10
Visibilité fantastique sur le paysage montagneux grison du Sentischhorn (2826 m, Davos, GR) le 30.04.2018 (photo: T. Wälti).
 

Météo

 

Vendredi 27 et samedi 28 avril: Dans le nord, sous l’influence du foehn, temps ensoleillé et doux; dans le sud, temps couvert

Dans le sud, ces deux journées étaient très nuageuses et il est tombé quelques centimètres de neige en haute montagne. Dans le nord, après des nuits le plus souvent claires, les journées étaient assez ensoleillées (cf. photo 2). En raison d'un vent violent de secteur sud, les températures ont à nouveau nettement augmenté (cf. figure 1) après la chute du jeudi 26 avril.

 

Du dimanche 29 avril au mardi 1er mai: Dans le nord, temps toujours assez ensoleillé; dans le sud, très nuageux avec d’abondantes chutes de neige dans certaines régions

Dans le nord, le temps était d'abord assez ensoleillé et doux en raison du foehn. Pendant la nuit du dimanche au lundi, il est tombé de faibles précipitations. La journée était partiellement ensoleillée, mais il faisait moins doux. Le mardi était assez ensoleillé dans l'est et couvert ailleurs.

Dans le sud, il y a eu des précipitations le samedi après-midi. Celles-ci ont persisté jusqu'au mardi. Au début de la journée de dimanche, la limite des chutes de neige se situait en haute montagne, mais elle est ensuite descendue jusqu'à moyenne altitude. Les chutes de neige étaient les plus abondantes sur la crête principale des Alpes valaisannes le long de la frontière italienne ainsi que dans le nord-ouest du Tessin (cf. figure 3). Ces chutes de neige étaient accompagnées d'un vent généralement fort de secteur sud, qui a diminué le mardi.

  

Mercredi 2 et jeudi 3 mai: Temps très nuageux avec de la neige dans le sud

Au cours de ces deux journées, le temps était très nuageux et il a neigé abondamment dans certaines régions du sud, tout particulièrement le jeudi (cf. figure 4). Dans le nord, le temps était resté relativement frais. Dans le sud, les températures ont à nouveau un peu augmenté et la limite des chutes de neige se situait le jeudi à environ 2500 m. Un vent modéré à fort de secteur sud soufflait en montagne.

 

Manteau neigeux et danger d’avalanche

Au début de cette période examinée par le rapport hebdomadaire, le manteau neigeux était humidifié jusqu'en haute montagne sur les pentes raides exposées au sud. Les pentes exposées au nord étaient humidifiées jusqu'à environ 2400 m et humides en surface jusqu'aux alentours de 3200 m. Au cours des nuits le plus souvent claires, une croûte de regel généralement portante se formait à haute altitude et dans les hautes montagnes du nord. Avec le réchauffement diurne et l'ensoleillement, le manteau neigeux perdait rapidement de sa stabilité dès la matinée et le danger d'avalanche de neige mouillée et d'avalanches de glissement augmentait à chaque fois nettement (cf. photo 5, cf. Évolution du danger ci-après).

 

Dans le sud, la période examinée par le rapport hebdomadaire débutait déjà par un temps couvert et donc un peu plus frais. A cause de la pluie, il fallait s'attendre à des avalanches de neige mouillée et à des avalanches de glissement, surtout sur les pentes exposées au nord. Sous l'influence du refroidissement qui a suivi, le danger d'avalanche de neige mouillée et d'avalanche de glissement a nettement diminué dans toutes les régions et le danger d'avalanche de neige sèche prédominait. En raison du vent fort et de la neige fraîche, d'importantes accumulations de neige soufflée se sont formées à partir du samedi 28 avril, tout particulièrement le long de la crête principale des Alpes. Dans les hautes montagnes des régions touchées par les précipitations les plus abondantes, les conditions étaient comparables à celles qui prévalent en plein hiver. Le danger d'avalanche y était souvent évalué au degré marque (degré 3).

 

Situation neigeuse le jeudi 3 mai

Le jeudi, il y avait à 2000 m encore quelque 2 mètres de neige voire plus au nord de l'axe Rhône-Rhin, dans le Bas-Valais ainsi que dans le nord-ouest du Tessin; dans les autres régions, l'enneigement était plus faible (cf. figure 6).

  

Accidents d’avalanche

Au cours de cette période examinée par le rapport hebdomadaire, un accident d’avalanche mortel s’est produit au nord du Feejoch (Saas-Fee, VS) sur une pente très raide exposée au nord à 3630 m.

To top