WSL Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF Link zu SLF Hauptseite Link zu WSL Hauptseite
 

Missions

Les missions du WSL Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF à Davos sont la recherche, les prestations scientifiques, l'enseignement et la communication vers le grand public.

Les collaborateurs du SLF sont actifs aussi bien dans la recherche fondamentale que dans la recherche appliquée. L'objectif consiste à développer des instruments efficaces pour les autorités, l'industrie et le grand public pouvant être mis en œuvre notamment pour la gestion des risques des dangers naturels ou pour l'analyse des changements climatiques et environnementaux.

DSC01405.JPG    

En étroite collaboration avec la recherche, le SLF offre en outre toute une série de prestations. Parmi celles-ci on peut citer des mandats de conseil, des expertises pour les accidents d'avalanche et la protection contre les avalanches ainsi que le développement de systèmes d'alerte pour les dangers naturels alpins. La prestation la plus connue est la prévision des avalanches pour les Alpes suisses, dont le bulletin est diffusé deux fois par jour en hiver. Pour les responsables de la sécurité, les guides de haute montagne et les amateurs de sports d'hiver, ce bulletin est une source d'informations capitale pour éviter les accidents provoqués par les avalanches. Les collaborateurs du SLF sont également actifs dans l'enseignement à l'EPF et diverses universités en Suisse et à l'étranger, ainsi que dans la formation initiale et continue pour les spécialistes de la sécurité.

Le SLF est également très attaché à diffuser ses connaissances vers le grand public. C'est pourquoi les collaborateurs présentent leurs connaissances dans des publications, lors de visites guidées à l'Institut, au cours d'événements publics et à la radio et la télévision.

La symbiose entre science, pratique et diffusion vers le public a une longue tradition au SLF. Depuis 1945, lorsque le service de prévisions d'avalanche qui appartenait jusqu'alors à l'armée suisse fut rattaché au SLF, l'Institut se trouve en effet dans la situation enviée de pouvoir pratiquer la recherche et les applications concrètes « sous le même toit ».