WSL Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF Link zu SLF Hauptseite Link zu WSL Hauptseite
 

Remarques pour l'utilisation des mesures

Les données des stations automatiques pour la prévision d'avalanches (IMIS) sont diffusées toutes les demi-heures. Le SLF ne pouvant en assurer le contrôle d'exactitude et de précision, il s'agit donc de données brutes non contrôlées.

Des erreurs éventuelles peuvent découler des causes suivantes:

- Le choix de l'emplacement des stations IMIS dépend de critères techniques liés aux avalanches. Les stations se trouvent à proximité de zones de départ d'avalanches, et ne sont en général pas raccordées au réseau électrique. Le stockage d'énergie photovoltaïque ne permet pas de mettre en œuvre des capteurs chauffés ou ventilés. Ceci peut avoir divers impacts négatifs sur la qualité des données, laquelle ne correspond alors que partiellement aux standards en usage en météorologie. Ainsi, les anémomètres peuvent givrer et indiquer des valeurs trop faibles  (cf. photo 1); d'autre part, lorsque le vent est calme, la valeur de température mesurée peut être supérieure à la réalité.

- En cas de défaillance d'un capteur, une réparation immédiate est parfois impossible en raison des conditions météorologiques, surtout si la station IMIS n'est accessible que par hélicoptère. Aucun message d'erreur n'est transmis en ce cas.

Die IFKIS-Stationen stehen auf vielen Berggipfeln und liefern den Lawinenkommissionen und der Lawinenwarnung unverzichtbare Daten zu jeder Tages- und Nachtzeit. Weil sie nicht ans Stromnetz angeschlossen sind, können die Sensoren nicht geheizt werden. Bei extremen Ereignissen können sie mit Raureif überzogen werden, wie hier am Pizzo Tremorgio im Tessin (Foto: E. Salinetti, 8.12.2008).

Photo 1: La station de mesure du vent IMIS du Pizzo Tremorgio (TI) couverte de givre. Le soleil et la chaleur ne suffisent pas toujours à détacher ce givre, et certains instruments des stations peuvent rester inopérationnels durant des jours voire des semaines jusqu'à ce que quelqu'un viennent ôter le givre ou la glace (Photo: E. Salinetti, 08.12.2008).


L'objectif principal des stations de mesure automatique est une collecte rapide des données dans les zones de départ d'avalanches, pour les transmettre aux responsables de la sécurité des zones habitées et des voies de communication. Ceux-ci sont formés à l'interprétation des données, et donc susceptibles de juger d'éventuelles valeurs erronées. Lorsqu'on utilise ces données, par exemple pour planifier une randonnée, leur qualité doit être prise en compte. Le SLF ne peut endosser de responsabilité pour les problèmes découlant de données de mesures erronées lors d'une randonnée à ski ou d'une sortie hors-piste.

Hauteur de neige (HS), neige fraîche (HN)

La courbe de hauteur de neige permet de suivre les chutes de neige, le tassement et la fonte. Lors des chutes de neige, la hauteur de neige fraîche du modèle (6 h) est une aide supplémentaire pour l’interprétation des données. C’est ainsi qu’en cas de fortes chutes de neige, la hauteur de neige peut rester constante voire diminuer en raison d’un tassement important, bien qu’il continue à neiger (exemple). L’apport de neige fraîche n’est donc pas déductible uniquement de la mesure de hauteur de neige. Cette épaisseur de neige fraîche est calculée par le modèle de manteau neigeux Snowpack, et peut s’écarter de la réalité.

Lors de la mesure de hauteur de neige, les problèmes suivants peuvent survenir:

Problème Comportement des données de mesure
Vent, transport de neige

exemple 1

exemple 2

La courbe de hauteur de neige indique des augmentations ou diminutions très importantes. Les valeurs de neige fraîche modélisées ne sont alors pas réalistes.
Sensibilité à la température du capteur ultrasons

exemple

La courbe de hauteur de neige indique systématiquement pendant les jours ensoleillés de petites indentations vers midi. La cause provient de la correction en température du capteur ultrasons, qui est imprécise (trop élevée) en raison de l’absence de ventilation du thermomètre.
Avalanches Certaines stations nivologiques peuvent être affectées par des avalanches. La courbe indique alors une augmentation subite de la hauteur de neige. Les valeurs de hauteur de neige et les valeurs modélisées de neige fraîche ne sont pas réalistes.
Erreur de mesure

exemple

Le capteur ultrasons fait parfois des erreurs dont la cause ne peut pas être déterminée.


Vitesse du vent moyenne (VW), Rafales (VW_max) et direction du vent (DW)

La mesure du vent est importante pour évaluer la formation d’accumulations de neige soufflée. Le graphique de vent des stations automatiques indique les vitesses moyennes (moyenne vectorielle sur 30 minutes), les rafales (valeur maximale mesurée sur 30 minutes) et la direction du vent (direction moyenne sur 30 minutes).

Lors de la mesure du vent, les problèmes suivants peuvent survenir:

Problème Comportement des données de mesure
Givrage

Les capteurs de la plupart des stations anémométriques ne sont pas chauffés, ils peuvent donc givrer et se bloquer. Si le givrage persiste pendant une longue période (environ 2 semaines), l’alimentation énergétique peut dans certains cas ne plus être assurée, et les mesures sont définitivement hors service.

L’anémomètre reste immobile, indique pendant la durée du givrage toujours la même valeur, ou bien enregistre des vitesses réduites. Il est difficile de détecter des vitesses de vent réduites, le mieux étant la comparaison avec les stations voisines.


Température de l’air (TA) et température de surface de la neige (TSS)

La température de l’air et de la neige sont des facteurs importants pour évaluer le danger d’avalanches, notamment au printemps en situation d’avalanches de neige mouillée. Les deux courbes de température permettent également d’estimer la nébulosité : lorsque la température de l’air et celle de la surface de la neige sont proches, le ciel est couvert. Lorsqu’elles divergent, le ciel est clair (exemple).

Les problèmes suivants peuvent survenir lors de la mesure de la température de l’air:

Problème Comportement des données de mesure
Ensoleillement Le capteur n’étant pas ventilé, il chauffe sous l’effet de l’ensoleillement et indique des valeurs trop élevées.